Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bibineloden

avatar

Nombre de messages : 396
Paroisse : Province de Tours
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Ven 5 Jan 2007 - 9:54

j'ai intégré un calendrier, aussi je fais un test
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIRTAN

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 71
Paroisse : Vendôme
Statut : Curé
Autres : Etudier et apprendre dans l'amour de St-François
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Dim 7 Jan 2007 - 18:46

Intégration des novices de la Promotion Frère Horace
Tous les frères Franciscains étaient réunis aujourd'hui, 7 janvier 1455, pour accueillir dans leur communauté les 5 nouveaux membres ayant achevé leur noviciat, Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, et Aodren, qui sous la direction du Frère Savoie, notre Ecolastre, entrèrent lentement en procession, dans la chapelle Franciscaine, les frères gagnèrent les bancs de part et d'autre de la superbe chapelle. Une statue de St François surplombait l'autel, et le frère Chapelain Girtan entra en dernier. Les novices. Entonnèrent le chant d’entrée. http://198.62.75.1/www2/cantgreg/cantus/in_da_pacem.mp3

Le frère Chapelain Girtan se dirigea vers l'autel, et ouvrant ses bras, il dit :

-« Mes chers Frères, mes chères Soeurs,

Nous sommes réunis en ce septième jour du mois de janvier de l’an de grâces 1455, en cette épiphanie, propice à la célébration des bonnes valeurs morales aristotéliciennes, que défend notre Ordre, dans notre liturgie, et qui verra l'intégration des novices les Frères Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, et Aodren, constituant la promotion Frère Horace, à notre communauté. Le Frère Savoie a eu la charge de former les nouveaux frères et soeurs, les imprégner de nos valeurs et de nos principes : Patience, Fraternité, humilité et abnégation, toutes ces enthousiasmantes sagesses que sont les enseignements d’Aristote ; ses préceptes étant des vertus cardinales pour l’Ordre Franciscains.

Je vous prie d’écouter la lecture de l’hagiographie de notre Frère Horace, honoré ce jour, par la promotion de frères franciscains qui portera son nom. Frères novices de la promotion Horace, veuillez vous agenouiller »


Girtan se place derrière le pupitre .

et débute ainsi la lecture de l’hagiographie de notre estimé frère Horace, rédigée par notre non moins estimé et regretté Frère Nicolaïde :
[quote]


La vie du frère Franciscain l'homme dont je vais vous narrer, le très saint Horace, fut en tous points des plus exemplaire pour l'humanité et son long chemin vers le salut, nous sert de guide et d’exemple. Sa piété fut des plus profondes et des plus humbles, et son génie créateur demeure sans égal parmi les serviteurs de Dieu.

I) Un homme illuminé par la grâce.

Issue d'une région germanique aux confins septentrionaux du Saint Empire Germanique, suite à de multiples péripéties le jeune Horace vint peupler la région montagneuse de l'Auvergne, située sur les hauteurs du royaume de France dont le diocèse était gouverné par le bienheureux évêque Marlaeauvergne. (Un autre éminent frère Franciscain)
A l'image de celui ci, Horace développa autant des talents d'administrateur et de gestionnaire, que de s’ériger en modèle de piété et de contemplation envers le très-haut.

Les deux hommes s'étaient connus et rencontrés à l'occasion d'une cérémonie à la cathédrale de Clermont, lors une messe dominicale, tous deux attirés réciproquement par leurs auras exceptionnels, ceux ci devinrent vite amis, et se prirent rapidement à converser autour des préceptes de Saint françois. Horace se rendit vite à l'évidence de l'adéquation de sa foi avec les valeurs de l'ordre de François de Gênes et de FrèreNico.

Le sage Evêque Marlaeauvergne n'hésita pas longtemps à faire profiter l'Eglise de la foi et de la gérance de son frère Horace, il lui proposa de servir le très Haut et de guider les âmes en l'église de Montpensier.

Citation :
Je suis prêt selon les exigences de l'Eglise à déménager dans une région en peuplement. Comme diacre ou prêtre. Sinon j'irai faucher le blé des pauvres moines franciscains.

Fidèle à la pensée de saint François et au dogme Aristotélicien, son amour fut exclusif pour Dieu, pour l'Eglise (guide suprême de l'Homme vers sa destinée) ainsi que pour l'Homme dans son unité et dans son intelligence que lui a concédé le Très-haut.

Cependant il n'oubliait pas de faire remarquer que, sans les vertus primordiales de l'humilité et du désintéressement, le chemin de certains hommes pouvaient s'égarer vers la cupidité, l’égoïsme et la recherche d'une réputation ou de titres. Le jeune prêtre de Montpensier aimait alors à rappeler cette importance dans ses propos :

Citation :
Si chaque sandale ne cherche qu'à marcher en dehors du chemin commun, c'est une faiblesse : car le chemin est rocailleux et on se perd facilement. Mieux vaudrait que tous se donnent la main !
Hélas les hommes veulent tous être... celui qui marche devant.

Peu à peu, dans son église retirée d'Auvergne, le sage frère franciscain Horace vint à renforcer son amour en Dieu dans la plus grande pureté. Un mysticisme des plus profond s'installa en lui pour ne plus le quitter.

Tel Christos, il recherchait le dialogue le plus direct avec le Très-Haut, se qui se manifesta par une existence magnifiquement épurée de tout superflu.
Isolé et dépouillé à Montpensier, le prêtre vogua de prières en prières, d'extases en extases, et, soucieux dans sa cure des âmes de ses paroissiens, de messes en messes.

Il effectua son premier voyage à Rome parmi les suivants de l'évêque et cardinal Marlaeauvergne, trépignant comme un nouvel ordonné, Horace s'était imaginé du Vatican la cité la plus merveilleuse et la plus exaltante sur terre. L'image de la cité de Dieu et de la Jérusalem céleste décrite dans les ouvrages de saint François lui obstruait l'esprit, tant son imaginaire s'emballait rien qu'à l'évocation de cette ville mythique.

Hélas ! Ce qu'il vit dans la cité du Vatican, lui laissa la plus grande déception et le plus vif dégoût.
(Je ne décrirais pas ici le chaos lunaire qui régnait en ces lieux, mon âme et esprit préfèrent oublier ces moments si troublés...)

A la vue de l'orgueilleuse Citée, il confia humblement à Marlaeauvergne :

Citation :
L'ambition architecturale me semble fort prétentieuse...

Par l'intérmédiaire de son ami, évêque et cardinal, Horace fit connaissance des principaux membres de la curie, ses rencontres furent contrastées tant la perfidie, tel la créature sans nom, s'était infiltrée dans le saint des saint (Citons le vénal Césarion ou l'excommunié Sanctus).
Horace n'oublia pas de le faire remarquer :

Citation :
Quant à la richesse... (son regard s'attarde sur la luxueuse panoplie du cardinal)... je n'y attache point d'importance. Tant que j'ai de quoi grignoter pour éviter les faiblesses du corps, j'ai satisfaction de l’esprit.

Mais d'autres furent plus heureuse, notamment avec Arnvald, ou avec mon humble personne (FrèreNico) - (regrettant de n'avoir eu le temps nécessaire à lui accorder, tant les affaires de l'Eglise et de la futur réforme m'assaillirent), mais sa rencontre la plus décisive fut celle du Franciscain parmi le plus actif et le plus écouté de cette époque tourmentée : le grand prédicateur Frère Franciscain Norv.


Dernière édition par le Jeu 11 Jan 2007 - 9:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIRTAN

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 71
Paroisse : Vendôme
Statut : Curé
Autres : Etudier et apprendre dans l'amour de St-François
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Dim 7 Jan 2007 - 18:46



II) Disciple de Norv, le grand prédicateur.



La fougue et l'audace du cardinal inquisiteur l'avaient conquis, il buvait les moindres de ses paroles que celui-ci prêchait dans les jardins du Vatican, trouvant là son modèle immédiat et nécessaire selon lui pour le bien de l'Eglise.

Dans ces mêmes jardins, il entama de beaux et lyriques discours avec certains de ses confrères ainsi qu'avec le grand inquisiteur en personne. Il partageaient tous deux les mêmes constats sur les vagues d'hétérodoxies parcourant les royaumes, et proclamaient les même méthodes :

Citation :
J'oeuvre depuis peu à Montpensier, pour essayer d'apporter aux autres villageois cette vision d'une foi nécessaire. Avec ma conviction et le verbe pour seule arme contre les dérives superstitieuses du monde paysan : elfes, foldingues, traumatisés de l'Inquisition, rites païens, relativistes...

Norv se réjouit de ce brillant disciple, il n'attendit guère longtemps pour le faire rentrer dans le cercle très fermé et très secret qu'était les Frères Illuminatis.

Moultes autres sujets les rassemblaient, correspondant aux plus profondes des valeurs d'Horace. On le vit, à l'instar de son mentor frère Norv, déclamer de violentes diatribes et critiques envers une Eglise conservatrice et gangrenée, dénonçant de ce fait le trafic des charges ecclésiastiques et l'irréligiosité de certains clercs :

Citation :
En instaurant des barrières tangibles au chemin classique de l'ambitieux, l'Eglise devient un frein à l'efficacité immédiate de leur élévation sociale. Et seul les hommes pieux qui cherchent à se définir avec sincérité dans l'engagement spirituel accepteront de subir le prix de la foi.

*écarquille de larges yeux vers l'assemblée, levant un doigt vers le ciel*

S'il soufflait autant de force et vie dans l'âme et la tête de l'Eglise, que dans les curriculums pourpres, nul doute, le Royaume Céleste serait ici-bas !

Poussant, en son for intérieur, à une réforme de l'Eglise, il continua de plus belle, toujours fidèle à ses pensées :

Citation :
La "voie médiane" me semble de plus un élément permettant d'éloigner les ambitieux qui ne chercheraient à rentrer dans les ordres que de manière provisoire, pour satisfaire une ambition politique en profitant du vaste réseau relationnel de l'Eglise. Cette légèreté dans l'engagement religieux est une plaie, à mon sens. A l'identique du « Opportunistus Mediocris », qui en cherchant à devenir curé de son village n'espère qu'un surcroît de prestige ; il souhaite moins rentrer dans les ordres qu'obtenir facilement un "titre" quelconque.

Horace n'oeuvrait que pour le bien de l'Eglise, ses prêches participaient à l'évolution des moeurs et des pratiques qui se répercuteront plus tard au grand concile Vatican I, d'où vinrent les plus importantes réformes qu'a connu l'Eglise depuis son existence.
Nous le savons, les bouleversements du dogme furent considérables, mais le droit canon connu aussi un essor sans précédent, et certains, par leur vie exemplaire et leur influence en avaient préparé le terrain. Citons les « trois piliers de la réforme » du plus grand des inquisiteurs, le Frère Franciscain Jarkov, au plus grand des prédicateurs, le Frère Franciscain Norv, et bien sur, le jeune et pieux Horace.

Mais les agitations du Vatican ne convenaient guère à l'illuminati fraîchement formé, il décida soudainement de repartir, oeuvrant sur les chemins de Compostelle :

Citation :
Horace s'est engagé dans une retraite spirituelle depuis deux semaines ; une pérégrination hasardeuse sur le chemin de Saint-Jacques et des journées solitaires dédiées à la prière.

Pour ensuite se couper du monde dans LE couvent Franciscain, les frères du couvent se souviennent :

Citation :
Etranger aux tracasseries du monde, Horace se redressait péniblement devant son pupitre. Les yeux fatigués quittaient enfin le parchemin pour s'envoler vers la fenêtre, vers le jardin silencieux du cloître puis s'échappant jusqu'au ciel... Presque immobile, Horace voyageait au royaume du souvenir, caressant à travers l'étoffe de sa robe le pendentif invisible /\ pendu à son cou.


[color:a244=darkred:a244]III) Horace, l'archiviste.



Citation :
Après quelques semaines de retraite solitaire, où j'eu loisir de prêcher aux oiseaux à l'identique de Saint François de Gênes, le Seigneur m'a replacé sur ces chemins foulés par les hommes. S'il me faut à nouveau prêcher les Enseignements Saints aux paysans du royaume de France, j'ignore la direction à prendre.

Il retourna, bien qu'après quelques hésitations, dans son diocèse de Clermont. Il avait en effet appris le récent décès de son ami Marlaeauvergne, départ qui avait bouleversé le Bourbonnais-Auvergne tant son aura avait dépassé ses simples fonctions d'évêque. Horace était désemparé.
La curie, dans sa sagesse, avait remplacé le défunt Marlaeauvergne par Himérius, ayant l'étoffe d'un homme comme feu Marlaeauvergne. Celui-ci vint à appeler Horace à ses services, connaissant de réputation les qualités du prêtre.

Et comme il y en avait besoin de ses qualités !

En effet, ayant été remplacé à Montpensier, Horace hérita de la cure d'Aurillac qui avait été tenu durant maintes années par un thomiste, surnommé par ses paroissiens : "le grand benêt". Certes ce prêtre disposait d'une foi indéniable et inébranlable, invoquant Christos dans tous ses sermons, mais affligé d'un sourire tellement niais qu'il en ferait rire un canard… Rien ne passait, aucune lueur d'intelligence dans son regard n'était perceptible. Escroqué par les paroissiens les moins scrupuleux, chahuté par tous les enfants du village (on aurait retrouvé une fois le prêtre pendu par les pieds, la soutane à l'envers) et raillé par tous les clercs de la région, le pauvre hère ne souffrait apparemment pas de sa condition.

Certains prétendaient qu'il ne connaissait pas Aristote, ou tout du moins, qu'il en avait oublié ses préceptes, d'autres plus sournois affirmaient au contraire, que c'était Aristote qui avait oublié le pauvre thomiste.
On dit même qu'Horace le trouvait aussi réceptif que les oiseaux à qui il avait prêché !

Dans un premier temps, les paroissiens furent très mécontents du départ du "grand benêt", certains perdant leur source de revenus, d'autre leur principal sujet de raillerie.
Horace, en le remplaçant, du mettre en oeuvre toutes ses compétences pour réorganiser la paroisse. C'est ainsi qu'éclôt, dans cette administration à réinventer, les premiers registres d'Horace.

Tel Aristote, Horace mit par écrit tous ce qu'il pouvait l'être, et d'une façon très méticuleuse, afin de classer et de conserver. Rien ne fut épargné : les actes de baptêmes, de mariages, les activités des paroissiens, les fonctions de ses différents collaborateurs, leur appartenance à un ordre religieux. Bref, l'esprit d'Aristote semblait resurgir dans l'oeuvre du pieux Horace.
Les paroissiens furent stupéfaits d'un tel travail, l'évêque Himérius d'avantage. Le prélat lui aurait demandé de venir le seconder dans ses fonctions et d'étendre les archives d'Aurillac à tout le diocèse. Ce qu'il fit…..

Le registre d'Horace prit ainsi de plus en plus d'ampleur, les laïcs observèrent avec curiosité et fascination ce système emprunté aux savants antiques. Les fidèles vinrent de plus en plus nombreux s'enregistrer auprès d'Horace, les diocèses voisins s'y associèrent. Le « scriptorium » de Clermont devint un formidable atelier d'écriture, et le bâtiment des archives, par sa démesure, était tout simplement comparée à la bibliothèque Romaine.
La réputation de l'entreprise fut telle, que son écho parvint jusqu'aux oreilles du nouveau Pape, le très saint père Eugène V.

D'Aurillac à Rome, Horace par son ingéniosité et sa dévotion envers l'Eglise était finalement parvenu à créer l'outil le plus puissant d'occident.

Les badauds ayant vu l'évènement se souviennent de l'immense cortège parcourant le royaume de France et le saint Empire, pour acheminer tous les documents des registres d'Horace vers la cité éternelle. Charpentiers et maçons s'activèrent à Rome pour construire un bâtiment d'une envergure sans précédent, comparable par sa majesté à la basilique saint Titus de Rome.

Horace, dans l'intérêt de l'Eglise et de ses tumultueuses réformes en cours, approuva les propositions de votre serviteur (FrèreNicol) et de l'éminence Arnvald de devenir Archiviste personnel du pape et de l'Eglise universelle.
Les registres seraient conservés à Rome.




Ainsi s'étendit l'aventure administrative la plus ambitieuse de l'Histoire de notre communauté.

Par son perfectionnisme légendaire, et pour la plus grande gloire de Dieu, le pieux Horace améliora sans cesse son incommensurable oeuvre, rayonnant dans tout l'occident, les registres accueillaient désormais les actes du royaume d'Angleterre, du Saint Empire, du royaume d'Aragon, et de bien d'autres provinces Aristotéliciennes.

Tel le bon Franciscain, Horace incarnait alors le syncrétisme du mysticisme de Christos d'une part, et de la logique Aristotélicienne d'autre part. Son aura esquissait déjà la sainteté, son oeuvre n'en était que le reflet.

Mais peu avaient l'occasion de croiser le sage Horace, les uns, étaient occupés au grand concile; les autres prêchaient en normandie contre l'ignominie phookaïste; certains enfin s'attelaient à rédiger de nouvelles interprétations du Livre des Vertus.

Et Hélas ! La mémoire nous fait souvent défaut ! Qui sait, qu'en plus des registres de Rome, celui ci développa dans ses ateliers les croix métalliques aristotéliciennes présentes dans toutes les chaumières ?



Qui connait son art sigillographique et sa confection des tampons aristotéliciens ?



Arrivé à un âge bien avancé, Horace se lança corps et âme dans l'oeuvre de sa vie, s'isolant d'avantages de jour en jour sentant ses dernières heures arriver...

Citation :
Son regard se fixa soudain sur des nuages menaçants dans le lointain...

Orage ?... Présage ?
Soucieux, Horace fronça ses lourds sourcils.

Et c'est entouré de ses archives poussiéreuses, seul, qu'Horace le grand s'éteint. Alors qu'au dehors, l'effervescence régnait, tout Rome s'agitait et s'ébruitait des récentes réformes et du déménagement de l'administration romaine. Sa mort passa pour beaucoup inaperçue.

On découvrit d'ailleurs, quelques temps après sa mort une note rédigée :
Citation :

Ô triste amnésie du jour futur ! La mémoire des trépassés sera enterrée dans l'oubli ! L'histoire des saints hommes qui se sacrifièrent pour la grandeur de l'Eglise s'effacera.

C'est ainsi que par cet acte hagiographique, je souhaite honorer les derniers voeux de cet immense homme qui fit tant pour l'Eglise par amour de Dieu.
Horace l'illuminé, accompagné par la grâce de Christos et d'Aristote, érigea un pilier supplémentaire pour l'Eglise dont il fut le seul architecte.
Ainsi était Horace l'archiviste.

FrèreNico.
.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIRTAN

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 71
Paroisse : Vendôme
Statut : Curé
Autres : Etudier et apprendre dans l'amour de St-François
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Dim 7 Jan 2007 - 18:47

Puis Girtan revient devant l'autel, et fais signe, s'adressant à nouveaux aux frères novices de la « promotion Frère Horace" :

-« Frères Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, et Aodren, vous faites déjà partie de la communion des saints, de la communauté des croyants liés par l'amitié aristotélicienne, mais aujourd'hui, c'est un autre pas vers le Très Haut que vous franchissez par cette cérémonie. Vous choisissez de dédier votre vie à Aristote, à Christos et au Tout puissant d'une manière particulière. Tenez vous par la main, de façon à ce que nous fassions avec le Frère Escolastre Savoie, une chaîne symbolique, pour bien signifier que vous êtes, et que Nous sommes, liés les uns aux autres.
Les Frères Savoie et Girtan s'agenouillent face aux novices pour former ainsi un cercle. Le Chapelain prononce l'exhortation suivante :

"Quand je tiens la main d'un Franciscain dans la mienne : ce geste devient une parole dont la signification dépasse infiniment les mots. Ce geste est déjà un engagement…. C'est une promesse implicite, qui appelle la fidélité et le sacrifice. Mais c'est surtout une célébration d'amitié, un geste chargé de sens qui n'a nul besoin d'une fin pratique pour le justifier. Notre communauté est une partie de ce tout qu'est la communauté aristotélicienne. Mais notre ordre est aussi un tout en lui même. L'ordre passe avant toute chose, par cette cérémonie, vous serez d'abord et avant tout un frère franciscain, quelles que soient les fonctions que vous serez amenés à occuper dans votre carrière que j'espère brillante et longue.

Par cette cérémonie vous allez devenir partie de ce Tout qu'est l'Ordre Franciscain. Aristote a dit "La totalité est plus que la somme des parties". Cela est particulièrement vrai pour notre Ordre. L'Ordre est plus que la somme de tous les frères, l'ordre est plus qu'une agrégation d'individus qui ont décidé de se réunir en communauté. L'Ordre c'est un esprit, des valeurs, une oeuvre.

Ces valeurs, cet esprit Franciscain, l'essence de l'Ordre existaient avant vous, et existeront après vous. Mais votre implication, votre engagement dans cette communauté est la condition nécessaire à la survie de l'esprit franciscain pour des siècles et des siècles. Le noviciat vous a inculqué ces valeurs, vous devez maintenant les appliquer. Mais le noviciat a aussi été l'occasion pour l'Ordre de s'enrichir de ce que vous lui avez apporté, de s'enrichir de vos suggestions, de vos idées, qui resteront et auront leur place dans cet édifice complexe qu'est l'ordre Franciscain.


Frères Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, et Aodren, vous êtes au seuil de notre communauté, sur le point d'être intégrés à ce Tout.

Quel est le sens de cette intégration ? La réponse vous est en partie donnée en matérialisant cette chaîne humaine, chaleureuse, fraternelle, que constituent nos mains liées…. A partir de maintenant, chaque Franciscain sera votre frère, vous pourrez avoir une confiance aveugle en chacun des membres de notre communauté, vous pourrez y trouvez réconfort, conseils, et amitié.
Justement, en ce moment où débute l’année, tout est propice à la réflexion intérieure, pour faire un bilan de nos capacités et connaissances. L’épiphanie, commémore l’époque de reconnaissance des valeurs profondes et solides qui constituent notre foi. Tout nous appelle vers la tranquillité, la quête de visions, laisser aller le passé et embrasser le futur, purifier le corps physique pour renforcer l'esprit. Ce moment facilite en même temps la mise en valeur du potentiel gigantesque, latent, mental et spirituel, dont chacun de nous est doté. En même temps, ce moment symbolise l’éveil spirituel dont chacun de nous est doué. »


Frère Girtan, fait cesser la « chaîne » avec les novices et chacun reprend sa place sur les bancs pour la prière et l’engagement personnel… Le Frère Girtan revient derrière l'autel, et poursuit la cérémonie.
« Je vous livre une prière telle que l’on m’a enseignée, partageons ces paroles contenant les justes questions et demandes qu’un Franciscain devrait en permanence se poser…

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
et, c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon.



Qu’il en soit ainsi ! »


Nous dédierons aussi cette prière en mémoire de tous nos frères franciscains, qui ont rejoint le Très-Haut, avec une pensée particulière à FrèreNico, qui s’en est allé récemment, dans la béatitude, avec toute notre affection.

En nous efforçant de comprendre
D'aimer chacun comme un être en fleur,
Que notre but soit de répandre
Les lois élevant l'âme et le coeur.

En accomplissant cette tâche,
Au fil des jours, au long des ans,
Notre égoïsme se détache
Epanouissant les plus purs élans.

Ô Aristote, nous suivrons ta parole aveuglément,
Ô Christos, nous suivrons ton exemple assurément,
Et nos frères Franciscain nous diront comment :

En venant en aide aux nécessiteux, quel que soit le lieu,
En propageant le toujours le savoir car là réside le pouvoir,
En obéissant à la Curie à laquelle nous tous sommes soumis,
En défendant sans cesse notre Sainte Eglise pour la préserver de la crise,
En écoutant attentivement notre Gardien qui sait où se situe le bien,
En prêchant sans relâche avec fougue et panache,

Ô St François puisses-tu guider nos pas,
Puisse notre communauté à jamais perdurer
Et que les novices viennent à chaque fois,
Renforcer notre foi.


Qu'il en soit ainsi ! Chantons ....

http://198.62.75.1/www2/cantgreg/cantus/al_non_vos_relinquam.mp3

Frères novices de la promotion Frère Horace, levez-vous et répétez après moi le serment suivant en posant la main droite sur le Livre des Vertus :

Moi, ( Frère Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, Aodren,)
.
….,Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne.



chaque novice s’avance, pose la main droite sur le Livre des Vertus, et prononce ses vœux à haute et intelligible voix….


Dernière édition par le Jeu 11 Jan 2007 - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandor

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Dim 7 Jan 2007 - 20:57

Alessandor s'était mis en marche avec ses frères novices, il allait devenir frère Frranciscain avec eux. Ils marchaient le long de la chapelle, gracieusement décoré, et la cérémonie était splendide.
Alessandor s'avança , posa la main droite sur le Saint livre des Vertus, pour prononcer son serment :


" Moi, Alessandor, Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne."

Il fit le signe de la croix, une courte prière, puis se recula parmi ses frères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beatbastards

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Dim 7 Jan 2007 - 22:32

Beatbastards s'avança après Frère Alessandor, il était un peu intimidé par la cérémonie mais posa résolument la main droite sur le Livre des livres.

Moi, Beatbastards, Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne.

Beat rejoignit ses frères et médita sur son engagement, ainsi que sur l'oeuvre de Frère Horace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aodren

avatar

Nombre de messages : 156
Paroisse : Rennes
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Lun 8 Jan 2007 - 12:22

Aodren était ébloui, tant qu'il mit du temps à prendre la parole. Cette chapelle avait aujourd'hui des allures de porte du Paradis, et les choeurs paraissaient des armées d'anges chantant leurs cantiques...

Il se sentait plus que jamais un pauvre benêt. Pourtant il avait eu de la gloire, dans le passé, et avait conquis le respect par toutes ses actions de bravoure. Mais il se rendait compte à quel point tout ceci était vanité. La vie d'Horace avait achevé de le convaincre de tout cela. Mieux vaut oeuvrer caché et dans la simplicité, et rester toujours dans les pas d'Aristote... Il voulait consacrer sa vie à ramener les brebis égarées sur ce chemin du salut, lui qui avait connu cet égarement...

C'est sans trembler qu'il posa sa main sur le livre des Vertus, et qu'il prit la parole:


Moi, Aodren,
Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne.

Aodren jeta un dernier regard autour de lui qui engloba la communauté des frères dont il faisait désormais partie, et alla se rasseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiresias

avatar

Nombre de messages : 27
Paroisse : Murten
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Lun 8 Jan 2007 - 17:26

Prenant une grande respiration, Tiresias se leva, et s’avança. Il posa sa main droite et légèrement tremblante sur le Livre des Vertus, et dit d’une voix assurée :

Moi Tiresias, Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne.


Un court silence, et Tiresias retourna s’asseoir. Conscient d’avoir écrit là une page importante de sa vie et surtout heureux de ne pas avoir bafouillé. L'instant était magique et resterait à jamais dans sa mémoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
savoie
Chapitrain
avatar

Nombre de messages : 1789
Paroisse : Fécamp
Statut : Frère Gardien
Autres : Théologue
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Lun 8 Jan 2007 - 18:44

Frère Savoie était assis au fond de la chapelle, et écoutait en paix. Il était heureux de voir que, comme à l'habitude, Frère Girtan s'était défoncé dans la préparation de cette promotion, ce qui faisait honneur à la mémoire du grand Horace, et de cette promotion qui promettait beaucoup.

Il y avait de nombreux frères et soeurs de grande valeur dans cette promotion. Elle était fortement teinté de capucins, ce dont l'ordre avait bien besoin. Savoie espérait que ces frères et soeurs allaient continuer a être bien présent au couvent, malgré leurs occupations diverses et chargées, donnant ainsi un souffle au Tier-Ordre qui aurait en profiter.

Il voyait devant lui des frères disciplinés, et, assurément, l'ordre, tout comme leurs personnes propres, allait en gagner...

_________________
Robert Savoie, frère gardien de ce couvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anguillerusee
Doyen
avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 45
Paroisse : saint pol de léon
Statut : cardinal archeveque de Carthage IP
Autres : vieux
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Lun 8 Jan 2007 - 22:14

Anguillerusée assitait également a l'office et se réjouissait de voir l'ordre se renouveller à chaque promotion, et que celle ci était particulièrement bretonnante ... Pourvu que chacun trouve a place et continue à contribuer dans l'ordre. L'enterrement de Frere Nico sera l'occasion de resser les liens

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcuignet.typepad.com/saint_pol_aurelien_rr/
NK



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Mar 9 Jan 2007 - 20:55

NK arriva en courant et tout essoufflé (comme à son habitude oserais-je dire) Malgré sa distraction, ses convitions étaient sincères
Il s'avança de même que ses frères et posant la main sur le Livre des Vertus déclara


" Moi, NK, Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne."

Puis il retourna s'asseoir en réprimant un "ouf" dû à sa course folle pour ne pas être (trop) en retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIRTAN

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 71
Paroisse : Vendôme
Statut : Curé
Autres : Etudier et apprendre dans l'amour de St-François
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Jeu 11 Jan 2007 - 9:27

Les Frères Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, Aodren se levèrent successivement et prononcèrent le serment suivant :
"Moi, Frère Franciscain de la promotion Frère Horace, jure devant le très Haut de toujours servir l'Ordre et de le faire passer avant tout, de suivre les recommandations notre gardien au couvent de Bruz, de respecter le rythme de tous mes frères, de rester pieux, humble et fidèle aux préceptes de fraternité et d’humilité édictées par Saint François ainsi qu’à notre Sainte Eglise Aristotélicienne."
Le Chapelain de l'Ordre des Franciscain, descend depuis l'autel, et vient au devant des nouveaux frères, pour les féliciter individuellement,
Puis le frère Girtan remet à chacun, une icône, signe de leur intégration dans l'Ordre des Franciscain :

Frère Girtan, avec un sourire bienveillant se tourne vers les Soeurs et Frères Franciscains rassemblés dans la chapelle et déclare :
"Mes frères, mes soeurs, aujourd'hui est un grand jour, car j'annonce officiellement l'entrée dans l'ordre Franciscain des Frères Tiresias, Nk, Beatbastard, Alessandor, Aodren. Bienvenue à eux!
Puisse l'Ordre Franciscain vous aider à conforter votre foi, cultiver l'amitié fraternelle Aristotélicienne, et à vous de l'enrichir par vos actions et votre dynamisme !
Que votre foi aristotélicienne, votre enthousiasme bienveillante, et votre dynamisme vous guident sur les pas de François de Gênes !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beatbastards

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 14/12/2005

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Jeu 11 Jan 2007 - 17:20

Beat s'inclina profondément devant frère Girtan, une telle cérémonie ne pouvait être accompagnée que d'un prfond respect pour l'auteur:

Bravo pour cette cérémonie frère Girtan, je suis heureux et très fier d'avoir été nommé Franciscain par un frère de votre trempe.
Sachez que vous serez toujours le bienvenu si vous avez à passer par Saint Brieuc. Merci encore pour votre devouement envers l'ordre et ma modeste foi...




[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaisseArsouye

avatar

Nombre de messages : 282
Paroisse : quelque part en bord de Meuse
Statut : Cardinal émérite
Autres : philosophie
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Ven 12 Jan 2007 - 8:49

Un messager se tenait à l'arrière de la chapelle, silencieux. A la fin de la cérémonie, il s'avança vers les nouveaux frères. Il sorti un parchemin et le leur lit.

Citation :

Mes biens chers frères,

Je suis désolé de n'avoir pu être présent. Je vous félicite chaleureusement pour votre intégration dans l'ordre Franciscain !

Frère Nk, Frère Alessandor, je vous donne rendez-vous en l'abbaye Saint-Louis, pour y faire votre dernier choix et procéder à la cérémonie d'intégration.

Qu'Aristote vous guide sur cette nouvelle voie qui s'ouvre devant vous !

Père Arsouye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arsouye.be
Aodren

avatar

Nombre de messages : 156
Paroisse : Rennes
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   Ven 12 Jan 2007 - 10:02

Aodren se tenait comme un benêt, tout ébloui, mais l'agitation autour de lui l'incita à reprendre contrôle de ses sens.
Que de beau monde! des noms célèbres, des visages connus...

Il espérait être à la hauteur de tous ces franciscains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace   

Revenir en haut Aller en bas
 
7ème Cérémonie d'intégration : la promotion Horace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idées d'animations débiles pour intégration des nouveaux
» Hoa-Gazoil demande son intégration !
» Demande d'intégration à la guilde EISTI (par Cyricar)
» MATCHS BARRAGE D'INTÉGRATION DANS L'ÉQUIPE
» Demande de réintégration , pour moi ! [Réintégration acceptée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'enceinte du couvent :: La chapelle des franciscains :: Intégrations des promotions-
Sauter vers: