Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 La naissance de l'ordre franciscain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FrèreNico

avatar

Nombre de messages : 522
Paroisse : Valence
Statut : Ministre général
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: La naissance de l'ordre franciscain   Dim 16 Oct 2005 - 2:33

Histoire de l'ordre


I) De sa fondation à la création du forum


Ce fût au début du mois d’octobre 1450, frèreNico, prêtre et frère franciscain s'enquit d'une mission proposée par son ami l'évêque de Sens. Sa mission était d'éradiquer le paganisme et l'hérésie qui imprégnait les régions de l'Artois et de la Champagne. FrèreNico s’installa au village de Sainte Ménéhould à l’époque où la récente communauté ne comportait que 2 villages : Sainte Ménéhould et Clermont. Il décida que la région était un lieu idéal pour fonder une Ordre de frères suivant les règles de notre bon saint François. Il se mit à prêcher dès son arrivée à la taverne d’Artois (seul Forum disponible avec un autre pour les suggestions) et fît connaissance des seigneurs de ce lieu, sir Longjohnsilver, sir Levan et sir Izildur. La rencontre d’un autre personnage eu une importance capitale pour L’Ordre, celle avec Minon7. En effet Minon7 fustigeait les seigneurs de donner plus d’importance à l’Eglise dans cette nouvelle société, ayant eu vent de ses idées, il lui proposa la fondation d’un ordre de Frère. Ainsi dès les semaines suivant l’arrivée de FrèreNico, un ordre se fonda dans les Royaumes Rennaissants. Le début fût, il est vrai, assez laborieux. L’Ordre était la première guilde non professionnel créé et, qui plus est, une guilde religieuse ! Les règles de l’ordre se dessinaient peu à peu et notamment vers l’orientation d’une aide aux pauvres, qui attira de nombreux fidèles (sir Izildur lui-même, des personnes charismatiques et influentes comme BOWi, Breizh, Biquette ou encore Philou). Puis les premiers frères et soeurs arrivèrent avec soeur MissRenata, grande ascète, et Atlantik, très jeune frère. Cette croissance grandissante ne plût pas à tout le monde et fût mal interprété par certains ; De la taverne d’Artois, Bobbysix lanca une grande campagne contre les Franciscains en lancant un nouvel ordre : La Réforme. Il proposait un programme beaucoup plus axé sur l’économie et le libéralisme, ne faisant aucunement confiance aux Franciscains, il réussit à réunir quelques acolytes notamment MUF. Il s’ensuivit pendant plusieurs semaines des débats enflammés et fielleux à la taverne d’Artois entre les deux responsables. Chacun est cependant resté fidèle à ses idées, mais la Réforme ne construisit pas de structures durable et finit par disparaïtre. FrèreNico s’essaya à la politique en étant conseillé municipal de Sky à Ste Ménéhould mais les résultats furent peu concluant et il décida de ne pas réitérer. FrèreNico et les autres membres de l’Ordre continuaient à prêcher, mais dans le nouveau lieu bati par les seigneurs : la gargote Artésienne. FrèreNico pris, par hasard connaissance des projets de guerres institués entre les différents comtés des Royaumes Renaissants (Seul l’Artois existait à l’époque, cependant les premières rumeurs de séparations du comté se propagaient), et par soucis de protection des pauvres et des faibles ainsi que de l’Eglise, il décida la création d’un ordre militaire fondé sur l’idéologie Franciscaine : Les chevaliers artésiens. Cette deuxième guilde non professionel eut un succès immédiat, et plusieurs chevaliers se distinguèrent par leur implication (Zarnor, hubert et pacsys le grand) et la chevalerie se developpa rapidement jusqu’à son émancipation de l’ordre Franciscain, FrèreNico, remettant les rennes de La chevalerie au chevalier Zarnor. Bien que FrèreNico resta le père spirituel de la chevalerie, les chevaliers artésiens ont atteint une totale autonomie. Ils ont traversé quelques crises mais aujourd’hui, ils se remettent debout avec Hubert à leur tête et renommèrent leur Ordre : Les chevaliers de la Licorne. Au moment de la création de la chevalerie, une nouvelle guilde nommée la LYS se mit en action. Dirigé par le charismatique Charles Maurice de Taylerand, elle prit son envol avec la création d’un forum et des idées intéressantes sur la défense des vagabonds. Le LYS peut être considéré comme la version laïque de notre ordre bien que beaucoup d’idées divergent. Une fois séparée de la chevalerie, FrèreNico remit un peu d’ordre chez les Franciscains en affinant notamment les canons de l’ordre, et rencontra à la taverne de Sainte Ménéhould, Blob, un joyeux compagnon qui se fît frère et s’investissa énormément dans l’ordre avec de nombreuses correspondances avec FrèreNico, il est aujourd’hui son second. Cependant, quelques malheurs arrivèrent avec le départ de Minon7 pour fonder un monastère loin en Scandinavie, nous eument plus de nouvelles de lui. Il est aujourd’hui cannonisé et est le premier saint de notre Ordre. Presque au même moment Soeur missRenata nous fît part d’une maladie très rare qu’elle avait contractée, avant de mourir elle fît don de ses 200 écus pour aider les agriculteurs de Ste Ménéhould en rachetant des stocks non écoulés. Elle est la deuxième cannonisée. L’ordre eu un renouveau avec l’arrivée de fidèles éminents (Krocodile, Jarkov, Prothas) et l’arrivée de deux nouveaux frères : frère Valim et frère Marleauvergne. La présence de membres érudits au sein de l’Ordre à donné une idée à FrèreNico : la fondation de l’Université (en un nouveau forum). FrèreNico devint doyen de L’Université accompagné de nombreux professeurs (Krocodile, Valim, BJB, Blob, Prothas et bien d’autres) pour réunir tout le savoir des Royaumes Rennaissant. L’Université est néanmoins totalement séparée de L’ordre Franciscain. Récemment un nouvel ordre se créa : l’Ordre des Sages, ordre fondé pour défendre la démocratie naissante des royaumes avec la formation d’un forum, elle est au début de son existence. La séparation du comté est actuellement un fait établi, le duché de Champagne est formé, les lieus de prêches sont maintenant dipersés se qui est contraignant pour les Franciscains. Mais les seigneurs avaient enfin répondu à nos revendications en nous annonçant pour bientôt la construction de monastères pour de futurs moines, avec la possibilité de faire pousser des vignes et du houblon pour que nos frères puissent produire leurs propres produits. Ces deux raisons ont convaincu les Franciscains de demander leur propre forum, d’une part pour rassembler tous les menbres de l’Ordre et les autres, d’autre part pour préparer l’arrivée des carrières ecclésiastiques et recenser nos futurs moines.


Scribe Franciscain



II) De la création du forum à la réforme de l'ordre


La mémoire me fait terriblement défaut, mais je tiens à périnniser mon oeuvre dont je suis si fier. Le forum se mit donc ainsi en place. Le premier évènement significatif fût la conversion du fidèle Jarkov devenant frère Jarkov. Frère Jarkov fût et est encore le plus actif des frères, son dynanisme et sa verve singulière (qui fait en rire plus d'un) en fait un membre extèmement précieux pour l'ordre. L'ordre pouvait enfin parlait dans leur couvent nouvellement construit (forum) traitant de diverses questions mais aussi des affaires du siècle. Des frères nous quittèrent trop rapidement de mort violente (frère Atlantik, retrouvé mort au pied du chateau du duc, les autorités en ont conclus à un suicide, que Dieu l'ait en sa miséricorde) ou de la belle mort (frère Valim, mort dans son lit). Dans le même temps la LYS prit un envol considérable toujours avec le célèbre Charles Maurice de T. mais comptant désormais avec Goël. Les guildes continuaient à jouer un rôle important au sein des royaumes, de nombreuses guildes d'ailleurs se mettent vite en place, politiques (MUC), artistique (confrérie des troubadours), militaire (la garde Suisse) ou religieuse (les Bénédictins). Pour notre plus grand bonheur, l'ordre Bénédictin fût fondé. Enfin un ordre concurrent nous permettant de nous motiver et de débattre. Hélas ! Malgré de bons débuts, leur motivations diminua bien vite à notre grand damne. Il n'en reste malheuresement presque plus rien aujourd'hui. Des questions importantes se soulevèrent sur le liens entre la politique et l'ordre, mais aussi sur le statut de notre ordre. Ces questions furent régler après d'entrainantes discussions. Voulue depuis longtemps une alliance politique fût formée entre la LYS et l'ordre, et cette alliance eu un nom : la Fraterie d'Aide aux Yndigents. Son but étant de créer un parti avec nos idées convergentes, à sa tête Jarkov, CMdT, Goël et moi. Mais Dieu n'en voulut pas ainsi, la formation eu énormément de mal à se créer, puis plus tard à se lancer. A vrai dire, le lancement massif ne fût jamais décidé, par manque de volonté peut être, cette organisation fût un échec et est maintenant réduite à néant. cet échec allait de pair avec la baisse progressive d'influence des guildes au profit du pouvoir des régions qui s'affirmaient de plus en plus. Les provinces ayant des pouvoirs réels, leur actions étaient nettement plus concrètes que les guildes qui n'avaient maintenant qu'une influence idéologique. La situation s'accroissant clairement avec la scission de la Normandie avec l'Artois qui connut des troubles jamais vus auparavant. Les conseils du comté prirent un pouvoir énorme. Cependant l'Université continuait à attirer les foules étant à l'écart des problèmes politiques. Les chevaliers Licornes, eux, après quelques difficultés internes et des questions existentielles restèrent toujours aussi motivés et nombreux avec sans cesse de nouveaux joueurs. La situation nécessitait une profonde réforme pour l'ordre Franciscain qui commençait vraiment à perdre de l'influence et à stagner. Même si de nouveaux frères (frère Rabelais, frère norv, frère Orym) et de nouveaux fidèles (Pandorim venu des bénédictins, et mon amie mysouris) entraient dans l'ordre. La réforme fût profonde et complète en essayant de s'adapter aux évolutions mais permettant aussi un accès à tous. En ce jour du 13 Mars 1451, l'Histoire continu, des troubles vont apparaître avec la rupture entre la Bourgogne et la Champagne, sans parler de la guerre qui approche à grands coups de tambours.

FrèreNico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordrefranciscain.bb-fr.com
 
La naissance de l'ordre franciscain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Hospitaliers
» Charte de l'Ordre du Mérite
» [Ordre de Mérite] Poitou
» L'Ordre des libérateurs Pacifistes
» L'Ordre de la Claymore.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'enceinte du couvent :: Archives-
Sauter vers: