Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 Saint Malo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathelineau

avatar

Nombre de messages : 55
Paroisse : Saint-Brieuc
Statut : Primat de Bretagne
Autres : Exorciste
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: Saint Malo   Sam 21 Mai 2016 - 13:50

Citation :


    Hagiographie de Saint Malo


I Naissance et jeunesse

Malo naquit en 502 siècle au pays de Galles, son père, Gwent, était roi du pays du même nom que lui, le Gwent. L'épouse du roi, Derwala, longtemps stérile, lui donna enfin un héritier, alors qu'elle était dans sa soixante-sixième année. Malo vint au monde, au monastère de Llancarvan. Cette même nuit, trente-trois autres femmes, de la suite de Derwala, donnèrent aussi le jour à trente-trois garçons. L'abbé du monastère Brendan, baptisa les nouveaux-nés et devint le parrain de Malo.
Malo était très pieux. Tandis que ses camarades allaient jouer sur la plage, il préférait se retirer à l'écart pour y prier dans la solitude.Ses délices, c'était l'Oraison, laquelle il n'interrompait que pour vaquer à ses livres, dès qu'il commença à apprendre le latin, il eu continuellement le Livre des Vertus devant les yeux. Il sera ordonné prêtre quelques années plus tard. Un jour ou il priait, il fut soudain prit par l'idée d'aller en Armorique pour prêcher devenir missionnaire.

L'Armorique

Malo reçut la bénédiction de son parrain Brendan et partit avec des frères prendre la mer. Il aurait amarré à Alet. Bâtie à l'embouchure de la Rance, Alet était alors un centre d'une certaine importance. La ville actuelle de Saint-Servan est son ancienne banlieue, et l'emplacement primitif s'appelle encore aujourd'hui la Cité. La foi qui y avait été prêchée auparavant avait décliné beaucoup à la suite des invasions des barbares. De plus, il y avait encore des païens. Malo se mit à l'oeuvre et commenca par entourer la ville d'une ceinture de petits monastères qu'il confia à ses compagnons. Non loin de lui, d'ailleurs, s'étaient établis d'autres moines qui étaient déjà reconnus en Armorique, il s'agissait de Brieuc, Samson, Tugdual.

L'éclat de la piété de Malo, comme son éloquence et ses vertus éminentes, ont vite fait de répandre sa renommée. Mais Malo n'était pas un évêque, l'évêché d'Alet était devenu vacant par la mort du titulaire. Le peuple et le clergé prient le roi du pays de Domnonée, Judicaël, de forcer Malo à accepter la succession. Le roi l'appelle en son palais. En arrivant, Malo délivre un possédé par un exorcisme, ce qui accroît encore sa réputation. Malo part en pèlerinage au tombeau de saint Martin à tours. Là il reçoit la consécration épiscopale.
Malo retourne à Alet. Pendant de nombreuses années, il lutte pour extirper les vices, donnant à ses ouailles l'exemple de la vertu avant de la prêcher. On raconte qu'il se rendait ordinairement à l'église pour l'office de la nuit vers 9 ou 10 heures du soir jusqu'au matin, jeûnant tous les jours et s'abstenant continuellement de viande. Attentif à ne perdre aucun moment, il se montrait d'une charité inlassable pour les malades, pour les pauvres, hospitalier pour les étrangers. Détail qui a sa valeur humaine, il aimait les fleurs et se plaisait à les cultiver de ses mains.

Malo s’éteignit paisiblement après des années auprès de ses ouailles, par son exemple de piété, la ville d'Alet prendra le nom de Saint-Malo.

Il est fêté le 15 novembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Malo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La course "SNSM-VLM70" (Saint-Nazaire - Saint-Malo)
» Les Rochers scultés de Saint Malo (avec ma Feeling Drained habillée par Meleabrys)
» [Collection Membre] Ma section Big Jim SPY.
» Robert Surcouf, Le Corsaire
» présentation d'un malouin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'enceinte du couvent :: Textes en cours de rédaction-
Sauter vers: