Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 Vita du Bienheureux Morgan de Sauvigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drak
Frère Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 441
Paroisse : Paradis
Statut : frère défunt
Autres : -
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Vita du Bienheureux Morgan de Sauvigny   Lun 28 Oct 2013 - 21:54

Zabouvsky a écrit:

    Hagiographie du Bienheureux Pierre-Morgan de Lusignan
    dict Morgan de Sauvigny




      "Je dois accepter la mission et aller là où Dieu m'appelle."





      De la très sainte, très pieuse et surtout très humble vie de Pierre-Morgan de Lusignan, qui fut archidiacre, vice-préfet à l'enseignement et fondateur de la Biblihomélie.

    Naissance et premières années sur la Création

    Le frère Morgan voit le jour à Vannes, en Bretagne, au sein de la pieuse, noble et ancienne famille de Lusignan, dont les plus illustres membres firent les croisades au nom de Christos. Malgré sa noble ascendance, la famille reste humble et ne baigne pas dans l'immense richesse. En tant qu'aîné, son père lui promettait une carrière militaire qui devait le couvrir de gloire, mais très tôt il développa une maladie que les médecins ne purent reconnaître, et fut donc alors destiné au sacerdoce.

    Très tôt, le frère Morgan reçoit son instruction religieuse de par sa mère, Marie de Lusignan, qui lui fait réciter les principales prières et qui lui lit régulièrement le Livre des Vertus. Morgan développe alors une avide envie de connaissance que sa mère, ni son premier précepteur, ne purent satisfaire bien longtemps.

    Convaincu que Dieu, et donc de fait la connaissance, se trouve avec les plus pauvres, il quitte la demeure familiale à l'âge de 15 ans pour rejoindre l'ordre des frères mineurs de Saint-François-de-Gênes. Jeune et fugeux malgré la maladie, mais aussi studieux et très pieux, il se fait remarquer autant au sein qu'à l'extérieur de l'abbaye qu'il a rejoint.


    Première charge séculière

    Le frère Morgan fut donc tout naturellement remarqué par l'évêque de Nantes d'alors, Monseigneur Pouyss, qui lui offre la diaconie de Vannes, que Morgan reçoit au cours d'une cérémonie mémorable, introduite par ces paroles de Monseigneur Pouyss :

    Citation :
    Mes filles, mes fils, avant de commencer cette messe, je dois vous annoncer qu’il s’agit de la dernière que j’officierai. Non, ne criez pas victoire trop vite: je ne quitte pas la ville pour autant. Mais un jeune Franciscain du nom de Morgan de Sauvigny, qui est très prometteur, va venir s’installer dans charmante paroisse la semaine prochaine. Je vous demande à tous de lui réserver votre accueil le plus chaleureux. Il officiera, dans un premier temps, en tant que diacre.
    Très impliqué, autant au niveau paroissial que diocésain, le frère Morgan reçoit le titre d'archidiacre. Il suit donc celui qui devait devenir le cardinal Pouyss pour ses menues affaires au sein du diocèse.

    Théologue émérite et accompli, maîtrisant parfaitement le grec, le latin et l'hébreu, le frère Morgan travaillera sur de nombreux projets de traduction, dont le plus important fut la traduction de l'hagiographie de l'Archange Sainte Raphaëlle.


    La Biblihomélie



    L'une des plus grandes réalisations du frère Morgan fut la fondation de la Grande Bibliothèque Aristotélicienne et Universelle, communément appelée la Biblihomélie.

    Cette bibliothèque a pour objectif l'archivage et l'entreposage des principaux textes à valeur religieuse de l'aristotélicisme, ainsi que divers exemples de prêches et de messes pour permettre l'instruction des aspirants au sacerdoce ou encore assurer la diffusion de l'ensemble de la variété du dogme aristotélicien auprès des paroisses.

    La mise en place de cette grande institution ne fut longue, mais elle se fit avec le concours de Monseigneur Pouyss et du Sieur Atis Tazi.

    La Biblihomélie était promise à un grand avenir...

    C'est d'ailleurs en l'honneur de son fondateur que l'auditorium de la Biblihomélie a été nommé, et le blasonnement de l'instituion rappelle celui de son fondateur.


    Sacerdoce et Languedoc

    Pierre-Morgan de Lusignan fut ordonné par Monseigneur Gloth, après que Monseigneur Pouyss ait quitté le diocèse. Toujours archidiacre de Nantes, il participa d'ailleurs à l'organisation Gran Tro Breizh.

    Au même moment, Monseigneur Pouyss quitte l'ordre des franciscains pour fonder l'ordre Lescurien. Il est aussitôt rejoint par celui qui fut un de ses plus fidèles amis, en l'occurence le frère Morgan, qui deviendra la premier lecteur et maître des novices du nouvel ordre. Rapidement, il devient même recteur du jeune ordre.

    Cependant, la maladie que porte le bienheureux depuis son enfance devient de plus en plus grave et mine beaucoup de la santé du recteur, qui ne peut assurer totalement la charge.

    Pour se refaire une santé, Morgan quitte la Bretagne pour le Languedoc, alors politiquement trouble, où il devient premier archidiacre de Narbonne. Il fait d'ailleurs, en l'absence de l'évêque et dans un moment d'audace, entrer les troupes de l'Église dans le comté, ce qui lui vaut nombre de critiques, qu'il réfute toutes. À Narbonne, il fonde un séminaire en rédigeant nombre de cours, ce qui lui vaut d'être promu comme vice-préfet à l'enseignement, aux côtés nottament de Monseigneur Lodovicus.

    Cependant, la maladie le rongeant de plus en plus, il est contraint de démissioner de ses charges.


    Helvétie et derniers jours

    Pour retrouver un peu de calme et de sécurité, le frère Morgan entreprend de déménager en Helvétie, où il espère retrouver connaissances et amis.

    Ce sera son dernier voyage, et il le sait. Il se rapproche alors encore plus de ce Dieu qu'il a aimé, chéri et servi toute sa vie alors que la maladie le consume de plus en plus. Il en vient alors à dire l'une de ses plus belle phrase :


    Citation :
    "Ma vie, tu me l'a ravie, et moi je n'ai rien dis."
    Il arrive finalement en Helvétie, mais c'est pour y décéder très artistotéliciennement, avec ses proches, quelques jours plus tard.

    Hommages posthumes

    Attérés par le décèse de leur ami, les proches du bienheureux se concertent pour organiser une cérémonie digne de ce nom à un de ceux qui, selon eux, fut l'un des plus grand parmis les plus grands.

    On pense ramener le corps en Bretagne par une grande procession pour procéder à la cérémonie de mise en terre en sa paroisse natale. Néanmoins, les problèmes quant à l'organisation d'une telle célébration eurent vite fait de décourager ses amis, même les plus fidèles d'entre eux.

    Ce fut finalement le Père Zabouvski, ayant succédé au défunt admiré de tous comme Grand-Bibliothécaire de la Biblihomélie, qui décida de ramener le corps à Rome pour qu'il soit enterré dans une petite crypte, vulgairement taillée à même la roche, sous la chaplle Sainte-Raphaëlle-Archange de la Biblihomélie. Le Père Zabouvski commanda aussi un reliquaire pour conserver les reliques du bienheureux.

    Même dans la mort, le frère Pierre-Morgan de Lusignan avait su rester humble...





    Reliques

    Les vêtements du frère Morgan sont conservés dans un reliquaire non loin de son tombeau, situé dans la chapelle de la Biblihomélie.



    Paroles


      "Je dois accepter la mission et aller là où Dieu m'appelle."

      "Ma vie, tu me l'a ravie, et moi je n'ai rien dis."

      "Je crois que nous nous sommes mal compris, veuillez ne pas faire attention a ma réponse sauf si besoin..."

      "Vraiment il y a de quoi rire, tant que c'est sur les autres ça nous permet d'accepter la faiblesse humaine. Sur soi c'est autrement plus déprimant."



    Hagiographie réalisée par le Père Zabouvski, en la Biblihomélie, en ce vingt-neuvième de février de l'année de Dieu 1456.


_________________



Dernière édition par Drak le Lun 28 Oct 2013 - 22:19, édité 1 fois (Raison : ajout de la relique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vita du Bienheureux Morgan de Sauvigny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hagiographie de Morgan de sauvigny
» Hagiographie de Bienheureux Gatien de Tours
» Jimeo / Morgan
» Bons Plans Jeux PS4, PS3, PS Vita, PC et autres
» Village Kurain - Salle de méditation [Morgan Fey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'enceinte du couvent :: L'ordre Franciscain-
Sauter vers: