Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

  C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Sam 18 Fév 2012 - 15:14

Citation d'Aristote.

Le chemin fut long et difficile jusqu'à Bruz ; pour souffrir autant, c'est qu'il y a quelque chose d'extraordinaire. Pour avoir vécu durant des jours dans le foin grouillant d'insectes des charrettes, pour avoir marcher sous la pluie et dans la boue, pour avoir dû demander l'hospitalité à tous les relais sans pouvoir payer ne serait-ce qu'une place à l'écurie, je ne pouvais plus douter que ce qui trouvait au bout de mon périple m'offrirait le salut tant espéré. Le Très-Haut me mettait à l'épreuve, tout comme Sypous lorsqu'il dû gravir le Pic pour enfin rejoindre le Paradis solaire. Ma destination n'est pas aussi mystique, mais de très peu : le couvent Franciscain apparaissait devant mes yeux cernés de fatigue.

Avant de me faire annoncer, je passai mes mains dans mes cheveux poisseux pour les faire retomber en arrière et ne pas les avoir sur le visage. Je me frotta ensuite la joue dans ma paume, jaugeant ma barbe de quelques semaines. J'essuyai ensuite mes mains sur ma robe de bure, qui ne pouvait pas être plus sale que maintenant. Et enfin, j'en releva le col pour cacher complètement la corde de pendu tatouée autour de mon cou, vestige d'un passé lointain que je m'applique à cacher. Enfin, je frappe trois coups à la porte, entamant un monologue, au cas où quelqu'un derrière la porte écoute.


Je suis un voyageur ayant fait un long chemin jusqu'à votre abbaye dans l'espoir d'y recevoir baptême et séminaires. Ainsi qu'un peu d'hospitalité. Mon nom est Scopolie de Carniole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 19 Fév 2012 - 18:20

Nemesis venait d'être promue pour un certain temps au rang de soeur portière, c'est donc elle qui se chargeait d'accueillir les nouveaux arrivants. Ce nouveau poste enchantait la jeune soeur car il était la récompense de ses efforts -mieux qu'une orange, c'est certain- ainsi qu'une motivation de plus pour vouloir guérir.

Puisque son berger était absent, Candice avait installé une chaise près de la porte d'entrée et passait le plus clair de son temps assise dessus, à égrainer un chapelet -trouvé l'on ne sait où- car tel était une partie de sa pénitence pour avoir pêché lourdement.

Les yeux fermés comme à son habitude, l'aveugle murmurait ses énièmes litanies du jour quand on frappa à l'huis. La damnée entoura son rosaire autour de son poignet squelettique avant de le recouvrir chastement de sa manche d'houppelande.

La Sade se leva tandis qu'une voix commençait déjà à réclamer l'hébergement. Sans plus attendre, la dévote, armée d'un beau sourire pour compenser ses paupières closes, ouvrit et déclara de sa voix cristalline:


Bonjour messire Scopolie de Carniole et bienvenue au Couvent de Bruz. Entrez donc...

La brunette se recula pour le laisser passer et referma la porte derrière lui. Toujours avec une extrême douceur, elle reprit:

Je me nomme Nemesis de Sade, novice ici lieu.Votre voyage s'est bien passé, messire? Sachez que vous êtes ici chez vous, la maison de Dieu est le refuge de Ses enfants. Vous pourrez en effet recevoir les apprentissages que vous souhaitez ainsi que votre baptême mais avant suivez- moi, vous me semblez exténué...

Tout en discutant, la non-voyante escorta le nouveau venu dans la salle des convives.

Je vous laisse prendre votre aise pour le moment. Tisonnez le feu s'il ne vous réchauffe pas assez... Souhaiteriez-vous boire ou manger quelque chose? Nous avons du chouchen brassé maison, si vous le désirez, sourit la jeune soeur.

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 19 Fév 2012 - 20:12

Les portes du couvent s'ouvrirent, ravivant mon corps d'une énergie nouvelle, suffisante pour faire encore quelques pas à l'intérieur et ripailler jusqu'à plus faim. Je m'attendais à être reçu par un moine bedonnant et chaleureux, mais c'est une jeune femme frêle, gardant les yeux fermés, qui me reçut. D'abord surpris, je détaillai les traits de son visage, sa tenue, ce chapelet. Puis je m'interrogeai sur ces paupières closes qui ne pouvaient que cacher quelque chose. Une aveugle ? J'étais curieux de savoir comment elle l'est devenue.

Merci, ma Fille... Ma sœur, pardon. Déformation professionnelle. Les habitudes ont la vie dure.

Ou comment amener subtilement le sujet sur la table, la raison de ma venue. Je souris, par habitude, mais je me rends vite compte du ridicule puisqu'elle ne me voit pas. Je m'avance dans le monastère, j'observe les alentours.

Mon voyage fut long et douloureux, mais je suis sûr qu'il en vaut la peine, dis-je en me massant le bas du dos, faisant mine de l'avoir en bouilli. Peut-être que ça au moins, elle allait le deviner à défaut de le voir. Je ne ferai pas mon difficile, je boirai et je mangerai ce que vous me donnerez.

Il fallait comprendre par là que je mangerai et que je boirai tout ce qui me passera sous la main. Ils ne connaissent pas encore mon légendaire appétit dans le coin. Sans me faire prier, je saisis le tisonnier et je malmena quelque peu les braises. J'ai bien cru que toute l'humidité de l'extérieur se transformait en vapeur autour de mon corps, avant que je n'aille m'asseoir sur un banc.

Dîtes moi, comment cela va se passer pour mon baptême et les séminaires ? J'ignore comment cela se passe par chez vous.

Parce que même le meilleur des alcools ne me ferait pas perdre le nord, je n'oublie pas le but de ma visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Lun 20 Fév 2012 - 1:10

Nemesis écoutait le Père, devinant quelques uns de ses gestes au bruit ou à l'intonation de sa voix. Le religieux prit place devant l'âtre et attisa les maigres flammes, l'aveugle se plaisait à écouter les crépitements et sentir la chaleur se raviver dans la pièce, elle sourit. Avant de partir au réfectoire pour garnir un bon plateau, la jeune soeur prit soin de l'éclairer quelque peu sur son questionnement. Droite devant ce qu'elle pensait être le frère assis, la jouvencelle expliqua:

Dans l'Ordre franciscain, c'est très simple, nous travaillons beaucoup sur la réflexion. Nous enrichissons notre savoir et élargissons nos connaissances en faisant beaucoup de recherches individuelles ou collectives. Nos pièces les plus importantes sont la bibliothèque pour étudier, le réfectoire pour partager vos acquisitions et la salle des débats franciscains qui, comme son nom l'indique, sert à débattre du fruit de vos réflexions. Vous aurez bien évidement un professeur ou un maître qui vous aiguillera dans votre apprentissage mais sachez que tout le monde ici peut apporter un plus à votre formation. Vous serez nourri et hébergé aussi longtemps que vous le souhaiterez, nous vous ouvrirons une cellule si besoin. Vous êtes ici chez vous, messire Scopolie.

Après avoir présenter en gros le fonctionnement de la maison, Candice offrit un sourire bienveillant à son interlocuteur avant de reprendre, toujours en douceur:

Pour ce qui est de votre cheminement personnel, j'aurai voulu avoir quelques renseignements afin de pouvoir mieux vous guider sur la voie qui vous correspondra le mieux...Souhaiteriez-vous le faire en vous restaurant, mon père?

La brunette ne souhaitait pas éterniser le calvaire du nouveau venu qui semblait déjà avoir souffert pour rejoindre le couvent. Elle préférait le savoir à son aise et la panse remplie car comme la jeune fille s'amuse à répéter: "Les idées sont plus claires quand on est bien dans sa chair!". Pour appuyer sa pensée, la Sade lança d'un ton enjoué:

Un petit encas n'est jamais de trop surtout après un long périple, n'est-ce pas, frère Scopolie?!

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 14:31

J'écoute la jeune femme avec attention, note dans un coin de ma tête chaque information qui pourrait être utile. Une bibliothèque. Un réfectoire. Une salle de débat. Un maitre à penser ? L'idée de me faire apprendre la vie et la religion par quelqu'un ne m'enchante guère, mais c'est un mal nécessaire. Je ferai comme si j'étais intéressé. Souriant chaleureusement à l'aveugle, ce qui était sûrement inutile, et gardant mes pieds en éventail devant l'âtre, je lui répondis :

Je n'ai rien contre donner des renseignements en mangeant. J'en ai presque oublié le goût de la nourriture cuisinée comme il se doit...

J'en rajoute, histoire qu'elle ne lésine pas sur la quantité. Elle n'a pas parlé de boire, mais j'espère qu'ils ont de bonnes réserves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 15:09

Citation :
Je n'ai rien contre donner des renseignements en mangeant. J'en ai presque oublié le goût de la nourriture cuisinée comme il se doit...

Le sourire aux lèvres, Nemesis répondit:

Très bien, je vous laisse prendre votre aise, je vais chercher tout cela...

Aussitôt dit, aussitôt fait, la dévote tourna les talons vers le réfectoire. A l'aide du moine cuisinier, elle prépara un beau plateau gorgé de pain, de viandes séchés, de fromages et de fruits saisonniers sans oublier la bouteille de chouchen, tradition bretonne.

Quelques instants plus tard, la soeur revint dans la salle des convives, munie de la collation qu'elle tendit dans le vide pour que l'homme vienne la récupérer et s'exclama:


Pain, viande, fromage et fruits sans oublier la cuvée de chouchen du couvent! J'espère que cela vous plaira...Je vous souhaite un bon appétit!

Une fois posés, en entendant son interlocuteur se restaurer, la brunette reprit timidement la conversation coupée par le départ au réfectoire:

Bien...Tout d'abord, pour ce qui est du baptême, nous pouvons évidement le faire ici mais pourrais-je avoir la curiosité de vous demander pourquoi avoir choisi ce couvent et non la paroisse de votre ville?

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 15:56

Le plat arriva comme un coin de Paradis. Si je n'avais pas fermé ma bouche, le feu aurait pu être éteint tant je salivais à la vue de ce repas. Mais je savais me tenir, aussi j'attendis qu'elle pose le plat devant moi avant d'y plonger mes mains et de m'en mettre plein la bouche à en avoir du mal à mâcher. Et lorsque c'était trop gros ou pas assez mastiqué pour être avalé facilement, je buvais une grande gorgée de chouchen à m'en arroser la barbe.

Question me fût posée, j'avalai donc ce que j'avais en bouche pour répondre.


C'est très simple : je n'ai pas de ville. Dans ce pays, je ne suis qu'un vagabond qui voyage sans cesse. Tous mes biens m'ont été confisqués avant mon bannissement de mon pays d'origine. Ainsi, j'ai cherché où m'installer pour reconstruire ma vie, retrouver mon rang de prélat... Et le lieu le plus adapté pour cela, du moins de ceux dont j'ai entendu parler, est ce couvent de Bruz.

Je reprenais un bout de viande et du pain avant la prochaine question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 16:14

Nemesis fronça légèrement les sourcils au mot "bannissement". L'aveugle n'avait pas osé penser à cette éventualité de peur de juger mais hélas il arrive un moment où il le faut pour la "sécurité" d'autrui. Toujours agréablement, la soeur demanda:

Vous dites être prélat...Votre rang a-t-il une quelconque influence sur votre bannissement?

A tâtons, Candice cherchait à savoir si cet homme avait été excommunié ou non et avec un peu de patience, elle aurait surement la réponse... Il suffisait juste d'un peu de confiance et d'amabilité pour éviter de l'effrayer ou pire, de l'offenser.

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 17:03

Si j'avais la bouche pleine, et un morceau de viande séchée qui dépassait, mes oreilles fonctionnaient parfaitement pour autant. C'est une curiosité mélangée à la méfiance qui colorait les mots de la jeune femme. Mon passé est un terrain glissant.

Je ne me définis pas comme étant un prélat en vos terres car je doute y être reconnu, d'où ma demande pour être baptisé et suivre un séminaire... Mais oui, mon rang a eu une très forte influence sur mon bannissement : les gens m'écoutaient, autant mes prêches que les reproches que je faisais au pouvoir temporel. Cela a duré pendant longtemps, mais lorsque la situation est devenue sensible pour ceux qui étaient au pouvoir, ils ont décidé d'ouvrir un procès populaire à mon encontre, et de me condamner pour trahison, avant de me bannir à vie. Mon seul crime a été de dénoncer des injustices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Dim 4 Mar 2012 - 19:31

Nemesis ne put retenir son sourire en coin au motif de bannissement et ajouta :

Notre dévotion est notre force, mon père. Aucune loi humaine ne pourra influencer le jugement divin. Si des hommes vous chasse, n'oubliez pas qu'il vous reste l'immensité de la Création pour vous réfugier. Vous voici en sécurité...

La soeur, se voulant rassurante, lui sourit avant de reprendre:

Bien...Pour ce qui est du baptême, il vous faudra réussir votre pastorale avant de choisir un parrain ou une marraine pour entrer dans la grande famille aristotélicienne. Ensuite, le couvent propose plusieurs séminaires...Je suppose que vous souhaitez surement revalider votre séminaire primaire pour pourvoir de nouveau à votre ancien poste, n'est-ce pas?

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Scopolie

avatar

Nombre de messages : 51
Paroisse : Votre âme
Statut : Fanatique
Autres : Ca dépend de la situation
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Lun 5 Mar 2012 - 14:00

Je croque à pleines dents dans un bout de fromage écrasé entre deux larges tranches de pain, hochant seulement la tête pour confirmer ce que dit la jeune femme.

Je ne m'en fais nullement pour mon âme, Il sait que j'ai fait tout ce que j'ai pu. Je m'inquiète surtout pour les fidèles que j'ai laissé derrière moi : ils n'ont plus personne pour les guider sur le chemin de la Vertu, ce qui les laisse vulnérables face aux tentations du Sans-Nom... Et en cela, d'une certaine manière, la justice des hommes influe sur le jugement divin, car elle influe sur l'action des prélats sur les peuples.
Reprenant un fruit, je demande : C'est important que le pouvoir spirituel ait le pas sur le pouvoir temporel, vous ne pensez-pas ?

Un petit sourire amusé étira mes lèvres abimées à l'évocation de la pastorale.

La pastorale sera un jeu d'enfant. Je me passerai de parrain : quand on a eu un parcours comme le mien, vous ne permettez à personne de vous dire ce qui est en accord avec le Livre des Vertus ou pas. Et effectivement, je souhaiterais refaire le séminaire primaire.

Prenant une pomme bien ronde entre mes longs doigts osseux, je la lui tends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemesis_de_Sade

avatar

Nombre de messages : 93
Paroisse : Dans l'ombre des pécheurs
Statut : Poupée de Dieu
Autres : Pantin des Hommes
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   Jeu 22 Mar 2012 - 1:44

L'aveugle se focalisait sur la voix masculine, la purifiant de tout parasite tel que les ruminations. La jeune soeur appréciait les réponses de l'ancien père et poursuivit sans percevoir le geste de ce dernier:

Bien...Vous pourrez, en effet, accéder à ce séminaire après votre baptême. Une session du séminaire inquisitorial devrait débuter incessamment sous peu, seriez-vous intéressé par celui-ci aussi? En parallèle, vous pouvez aussi passer votre noviciat qui fera de vous un frère franciscain car aucun autre enseignement ici-lieu ne vous donnera le "titre", si je puis dire ainsi, de franciscain...

_________________
ABSENTE POUR UNE DUREE INDETERMINEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sur Terre ou peut-être en enfer...
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est en vue des premières fins qu'on poursuit les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pires fins de jeu
» Silent Hill : les multiples fins.
» V7 / Maelstrom of war : premières parties
» [ebay] attention vendeur pro-cartmod arrondi ses fins de mois
» Composer musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'Hostelerie :: La salle des convives-
Sauter vers: