Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 Coralie....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petite coralie

avatar

Nombre de messages : 3
Paroisse : aucune
Statut : aucun
Autres : néant
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Coralie....   Ven 27 Jan 2012 - 13:32

Coralie était encore considérée comme une enfant par beaucoup, et elle le savait. Pourtant, a ses yeux, elle était déjà une femme. C'est donc, sans la moindre hésitation qu'elle ce rendit au Couvent et peut lui importait au fond les réflexions qu'on lui avait faites a ce sujet. Elle voulait entrer dans les ordres, et rien d'autre ne comptais. Elle pouvait échouer, ne pas convenir, c'était sans importance, au moins, elle aura essayé. C'est donc, avec ce mélange de franche détermination et de profonds doute qu'elle tapa a la porte.

Bonjour, je suis Coralie, je viens de Moulins et heu...

Il fallait qu'elle dise la raison de sa venue. Le problème, c'est qu'elle n'en avait pas la moindre. Elle ne savait pas vers quelle voie ce tourner, quelle congrégations rejoindre. Elle voulait être Inquisitrice, mais, peut être que le nombre d'inquisiteurs était trop important. Être prêtre alors ? Elle avait peur de ne pas être assez présente tout les dimanche pour célébrer l'office. Alors peut être faire partie de l'entourage d'un Évêque, l'aider a sa tache, mais comment concrètement ? La seule chose qu'elle savait, c'est qu'elle voulait être là, et puisse le Ciel la guider...

Elle ce contenta juste de sourire, avec cette petite bouille d'enfant espiègle qui la caractérisée tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
savoie
Chapitrain
avatar

Nombre de messages : 1789
Paroisse : Fécamp
Statut : Frère Gardien
Autres : Théologue
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Coralie....   Mar 31 Jan 2012 - 18:48

Savoie en avait vue plus d'une.

L'arrivées de moines alcooliques. L'arrivées d'hérétiques alcooliques. L'arrivée de moines hérétiques. L'arrivées d'alcooliques, simplement. L'arrivées de femmes voulant donner leurs enfants à peine naissants à une communauté. L'arrivée de papa courant après leurs enfants laissés par leurs mamans. L'arrivées de mamans se sauvant de papas qui leur courraient après parce qu'ils avaient laissés leurs enfants à une communauté. L'arrivées de pères, tout simplement. Ou de mères, tout aussi simplement. De célibataire également, soit dit en passant.

Mais de jeune femmes, seules, venant ainsi, seules, c'était plus rare...

Peut-être était-elle simplement perdue?

Fallait-il la rassurer, la faire retourner vers sa maman derechef, de peur du père? De la mère? De rien du tout?

Pourquoi ne pas commencer par offrir le pain, et l'eau, comme il se doit en pareil circonstance, tout simplement... Un enfant, c'est pas moins un fidèle, non?

Savoie prit donc une voix juste ce qu'il faut de paternel, mais pas trop, juste ce qu'il faut de prêtre, mais pas trop, juste ce qu'il faut d'adulte, mais pas trop. Il fini donc par dire, avec une voix qui ne ressemblait plus trop à rien, au final:


Bonjour, mon enfant. Euh... ma chère. Enfin. Bonjour. Quel bon vent t'amène par ici?

_________________
Robert Savoie, frère gardien de ce couvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite coralie

avatar

Nombre de messages : 3
Paroisse : aucune
Statut : aucun
Autres : néant
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: Coralie....   Mer 1 Fév 2012 - 1:07

Coralie regardait les portraits de Saints ou d'hommes d'Église illustres qui ornaient le hall. Elle ne savait pas trop, elle n'avait jamais rencontré de Saint, ni d'homme d'Église illustres, ni même d'homme d'Église tout court. Elle ce mit sur la pointe des pieds pour regarder un peu mieux les détails. Puis, regardant a droite et a gauche vérifiant que personne n'approchait, elle toucha un tableau du doigt. La texture était douce. Elle aimait bien ça les tableaux, c'était la première fois qu'elle en voyez de si beaux, de si près.

Puis elle regarda le reste de la pièce. Des murs hauts, grand, qui lui paraissait solide. Rien a voir avec la cabane qu'elle s'était faite dans les Vergers de Moulin. Mais ça manquait cruellement d'écureuil, dans sa cabane au moins, il y avait des écureuils. Puis elle ce dit, qu'ils devaient forcément être ailleurs.

Pour patienter, elle fit plusieurs bon a cloche pied dans un sens, puis plusieurs autres sur l'autre pieds dans l'autre sens quand soudain elle entendit des pas qui approchaient. Elle s'immobilisa, passant une main dans ses cheveux pour les lisser. Puis lécha ses mains qu'elle frotta contre son visage pour ce débarbouille, et être belle et présentable.

Et un homme arriva. Grand. Il la regarda comme beaucoup a Moulin la regardait. Elle connaissait ce regard. Mais, il était différent toute fois, plus doux.


Bonjour, mon enfant. Euh... ma chère. Enfin. Bonjour. Quel bon vent t'amène par ici?

Elle s'approcha de lui. Puis, elle brandit son indexe en l'air, dans sa direction, le menaçant, alors qu'elle était ridiculement petite en comparaison, et parla d'une voix qu'elle voulait la plus assurée possible, mais sans trop de résultat.

Je suis pas une enfant, je suis une grande.

Est ce que c'était un homme d'église ? Elle ne voulait pas lui répondre. Tant le grand là, il en avait après ses biscuits au miel qu'elle avait dans sa besace. Pour sur qu'il était là pour ça. Elle ne voulait parler qu'a un homme d'église.

Elle le jugea de haut en bas.


Je suis pas venue avec le vent, elle roula les yeux au ciel, décidément il était bizzare, je suis venue un peu en charrette a foin, et puis un peu a pieds. Mais je sais pas voler, moi, j'ai pas de plume, regarde.

Elle fit un tour sur elle même pour bien lui montrer... qu'elle n'avait pas de plume.

Alors comment tu veux que je vienne avec le vent? Et puis t'es qui toi d'abord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
savoie
Chapitrain
avatar

Nombre de messages : 1789
Paroisse : Fécamp
Statut : Frère Gardien
Autres : Théologue
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Coralie....   Mer 1 Fév 2012 - 11:15

Éclate de rire, de son rire gras, sympathique...

Oui, bien sur, vous n'êtes pas venue avec le vent... je me doute. C'est une manière de parler... Le vent ne vous a-t-il pas suivit, tout de même? Venir avec le vent, c'est possible aussi quand on marche avec ces bottines, ou ces chausses...

Bon. Il ne fallait pas la prendre comme une enfant. Certes pas comme une adulte, mais pas non plus comme ces enfants béni oui oui. Il fallait lui expliquer correctement les choses...

Excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Je suis le frère Savoie. Je dirige ce couvent. Nous, les hommes d'église, appelons tous les gens nos enfants. C'est une habitude. Pas forcément heureuse, mais bon. C'est que nous sommes les Pères de cette grande famille qui est composée de tous les fidèles du Très-Haut... Mais ça, vous le savez sans doute déjà.

A votre tour. Dites-moi la raison de votre venue par ici,


Il hésita. Comment s'adresser à elle? Ma grande? Ma chère? Il lui avait dit son prénom. Peut-être est-ce le mieux.

...Coralie.

_________________
Robert Savoie, frère gardien de ce couvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite coralie

avatar

Nombre de messages : 3
Paroisse : aucune
Statut : aucun
Autres : néant
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: Coralie....   Jeu 2 Fév 2012 - 1:50

Bein oui.. le Vent il m'a suivie un peu mais comme a un moment je me suis cachée parce qu'il y avait des loups, alors après, bein il devait plus savoir ou j'étais, le vent, tu comprend ? Parce moi quand je me cache on me trouve jamais. Si tu veux après ou joueras a cache cache. Mais c'est toi qui te cachera, parce que sinon après tu voudra plus joué avec moi tellement que je me cache bien.

IL fallait tout lui expliquer décidément. Coralie écouta ensuite le grand parler. Quand soudain au mot Homme d'Église sont visage s'illumina.

Méminence, pardon, je savais pas hein!!!

Comment elles faisaient déjà les Dames dans son village ? Ha oui! Elle souleva des ses petites mains les pans de sa robe, et tenta de faire une révérence le mieux possible, la langue dehors, pour bien ce concentrer, pas ce vautrer par terre, mais elle était pas habituée a ça, alors, ses gestes étaient gauche et pas très harmonieux.

A votre tour. Dites-moi la raison de votre venue par ici,

Bein alors, au départ, Vot' Méminence, je voulais être inquisitrice. Mais j'ai apprit que les niquisiteur bein ils brulaient des gens. Elle frémit.Alors moi je veux pas bruler des gens hein, et puis, est ce que tout le monde le sait, que les ninquisiteurs y brulent des gens ? parce que j'ai lus le Saint Livre, et jamais Dieu il a dit a un homme qu'on doit bruler des gens hein, que même que Dieu Il nous aiment, que même si on l'aime pas bein Il nous aime quand même, que Dieu, bein c'est la meilleur maman du monnnndeeeeeee entierrrrrrrr. Et que si on brule des gens, bein Dieu après il pleure.Et que moi je veux pas faire pleure Dieu, tu comprend Vot' Méminence ?

Coralie fouilla dans sa besace et lui tendit ses biscuits au miels. Ils étaient pas tous de la même formes, pas très régulier. Elles les avaient fait avant de partir pour les offrir a un Homme d'Église.

Tenez c'est pour vous.

Elle le gratifia d'un large sourire, un peu gênée, car elle avait bien conscience que ces biscuits c'était pas grand chose, mais c'était tout ce qu'elle avait emmenée avec elle, et entre les bosses, les cotés un peu plus brulés que d'autres, elle y avait mis tout son amour.

Et puis alors, je me suis dis, Coco, vi, c'est moi Coco hein, tu dois devenir Praciscaine. Elle hésita. Ha non c'est pas ça attends.

Elle fouilla a nouveau dans sa besace et sortie un bout de papier et y lus le seul mot marqué.

Fran-Cis-Caine. Voilà c'est ça. Que même c'est un gentil Sir qui m'a dit que les Fran-Cis-Cain, bein ils étaient gentils. Après, pour la suite, bein je sais pas trop hein... y a pas de prêtre dans mon village, mais peut être qu'un va arriver apparemment, mais peut être pas, mais... heu... je sais pas... Alors bein, j'ai cherché, puis je vous ais trouvé parce que moi je suis une grannnnnnnnnnde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coralie....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coralie....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibichu la Bibiche du rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'Hostelerie :: La salle des convives-
Sauter vers: