Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 Exemple de baptême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drak
Frère Bibliothécaire
avatar

Nombre de messages : 441
Paroisse : Paradis
Statut : frère défunt
Autres : -
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Exemple de baptême   Sam 28 Mai 2011 - 0:30

L'Eglise ayant beaucop évolué depuis 1454, je crois qu'il faut refondre tous les exemples de célébrations.

Voici un exemple de baptême comme je les célèbre. Pour permettre aux fidèles d'intervenir, la célébration est séparée en plusieurs partie (HRP: de sorte qu'un baptême dure 1 à 2 semaines IRL, selon la réactivité des participants).


1) Préparation et accueil

Citation :
Drak entra dans l'église où il devait célébrer le baptême de Messire Valmeu de Saint-Max qui avait choisit Dame Filomene comme marraine.
Le futur baptisé était d'Aix, la marraine de Brignoles. Tous deux appartenaient à l'ordre teutonique. Il se demandait si beaucoup de chevaliers teutoniques viendraient à la cathédrale. De toute façon il était prêt à les accueillir et la cathédrale était assez grande.

Il sonna les cloches à la volée pour inviter les fidèles à cet évènement si important et si festif: une nouvelle âme allait rejoindre la communauté aristotélicienne.


Il constata que le sacristain avait parfaitement fait son travail: des fleurs ornaient le baptistère et l'autel. Sur l'autel, un cierge et une médaille attendaient d'être remis au baptisé. Drak y ajouta le plus important: le certificat de baptême. Il alla ensuite à la sacristie pour revêtir ses ornements liturgiques. Puis il revint pour accueillir les croyants à l'entrée de l'église.


2) Début de la célébration

Citation :
Drak salua la Bewerberin Filomene qu'il rencontrait pour la première fois, ainsi que son fiancé Rexfredo:
Willkommen ! Je suis très heureux te faire fotre connaissance et te fous accueillir tefant cette kolossaaaale cathétrale.
Chaque fois qu'il rencontrait des teutons, frère Nicolae ne pouvait s'empêcher de prendre un accent allemand. C'était plus fort que lui !

Il donna une franche accolade à Alexandra.
Décidément soeur Alexandra, nous nous rencontrons partout ces derniers jours. Voulez-vous concélébrer avec moi le baptême de Valmeu ?

Enfin, le principal intéressé arriva, un peu tendu visiblement. Drak le salua en lui tapant amicalement sur l'épaule et lui dit en souriant:
Vous voilà enfin Messire Valmeu. On n'attendait plus que vous: aujourd'hui vous êtes sûr de ne pas arriver en retard car on ne peut pas commencer sans vous.

Il invita toutes les personnes présentes à entrer avec lui dans l'église. Il s'avança le premier alors que l'organiste jouait une marche et que tous le suivaient. Arrivé devant l'autel, il s'inclina profondément. Puis il se retourna et introduisit la célébration.

Mes sœurs, mes frères, nous sommes tous ici réunis autour de Vameu de Saint Max qui souhaite entrer dans la grande famille aristotélicienne en recevant le baptême.

Mais avant toute chose, commençons par demander pardon au créateur pour nos fautes. Être vertueux, c'est avant tout voir ce qui en nous est indigne du créateur, indigne de l'amour qu'il a pour nous et qu'il nous demande d'avoir pour lui et pour toutes les créatures.
Ces fautes que nous commettons, nous devons les confesser et nous en repentir afin d'en obtenir la rémission. Commençons cette célébration par demander pardon à Dieu, même si cette demande de pardon est un premier pas qui ne dispense personne de la confession !


Le diacre invita d'un geste l'assemblée à se lever pour réciter ensemble:


Je confesse à Dieu Tout-puissant,
à tous les Saints,
et à vous aussi, mes Amis,
parce que j'ai beaucoup péché,
en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

3) Le Credo

Citation :
Frères et sœurs. Assurés de l'amour de Dieu, chantons sa gloire et proclamons notre foi, qui est aussi celle de Valmeu de St Max qui en ce jour va devenir fidèle aristotélicien.

J'invite donc Valmeu à s'avancer pour réciter le signe de la foi: le credo, qu'il a appris durant sa pastorale.

J'invite sa marraine Filomene à s'avancer avec lui et dire le credo après son filleul...


Frère Nicolae regarda en direction de la marraine pour l'inviter à s'avancer. La voyant tenant tendrement le bras de son fiancé, il ajouta en souriant:
Oui, Messire Rexfredo peut l'accompagner aussi.

J'invite ensuite toute l'assemblée à reprendre cette prière, qui est le symbole de l'unité de l'Eglise.

4) Les lectures

Citation :
Drak conclut le crédo en proclamant avec toute l'assemblée:
Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.


Puis il se dirigea vers le lutrin et ouvrit le Livre des Vertus.
Le texte qui suit a été écrit par le sage Ysupso, qui rencontra et s'entretint avec le Très Haut lors d'un rêve. Il donne une définition du baptême.

Citation :
Livre I - Le Mythe Aristotélicien, La Fin des Temps V - Les Questions
Le baptême permet à la vertu de racheter le péché, permet à l’amour de vaincre l’acédie. Un vertueux qui n’est pas baptisé ne se verra pas effacer ses fautes, car Je n’ai pas béni son entrée dans la communauté de Mes fidèles. Mais ne crois pas que le fait d’être baptisé t’autorise à pécher sans vergogne. Ce sacrement n’est que le moyen de vivre dans la vertu. Mais tous ceux qui n’ont pas été baptisés, qu’ils soient enfants ou adultes, s'ils n’ont absolument jamais péché, pourront de même accéder au Paradis.
Frère et soeurs, et vous aussi Valmeu, cette parole vous est adressée.
Selon ce texte, le baptême n'est pas une fin en soi: il aide à vivre selon la vertu, mais ce n'est pas une panacée universelle. Le péché guette toujours et la confession est nécessaire pour que les péchés soient pardonnés et que le fidèle soit remis sur le chemin de la vertu.


La deuxième lecture est tirée du chat-pitre XII de la dolce vita de Christos.
Le diacre se dit en lui même que cette vita n'était pas si douce que ça après tout. Elle avait même assez mal terminé, bien que ce fut un très beau geste et que l'église ne serait pas ce qu'elle était sans ce si beau geste. Puis il reprit.
Dans ce texte, Christos a un échange avec un centurion, un militaire donc, sur ce que doit faire un croyant. Valmeu, Filomene, Rexfedo, Alexandra, vous faites aussi partie d'un ordre militaire. Je pense que cette parole vous touchera tout particulièrement.

Il se tourna vers soeur Alexandra et l'invita à le rejoindre.
C'est pourquoi j'invite soeur Alexandra à venir nous proclamer cette deuxième lecture.
Drak descendit de l'estrade pour laisser la place à la diaconesse.


Citation :
Puis conviée par Frère Drak à faire une deuxième lecture, gravissant les marches pour prendre place, elle commença:


Citation :
Quand cette foule se dissipa, la place se vida, laissant place aux gardes du procurateur romain qui gouvernait cette ville. C’est alors, mes amis, que j’eus l’une des peurs les plus profondes de ma vie. Les soldats, rouges, en habit de sang, faisaient irruption sur la place par les multiples ruelles.

Certains surgirent sur les murailles et d’autres sortirent de différents bâtiments, bloquant toutes les issues et toutes les portes. Un tribun descendit alors les marches du palais du gouverneur, accompagné d’un robuste centurion.

Arrivé au milieu de la place, le tribun arrêta sa marche, et se pencha du côté de son centurion. Ce dernier prit alors la parole et nous dit de sa grosse voix brutale :

" Toi, Christos, qui te dis le messie et le guide ! Je t’accuse de nuire à la cité. Tu es un fomenteur de révoltes, un dangereux révolutionnaire, un homme de troubles. Aussi je te demande de me suivre ! "

Nous autres, ses apôtres, étions paralysés par la peur. Nous n’entendions que le sifflement de la brise qui faisait s’agiter les capes des romains. Et nous guettions, inquiets, la réaction de Christos. Daju était terrorisé, lui qui avait été vexé de ne pas avoir été choisi par Christos pour construire son Eglise.

Christos dit alors au centurion :
" En vérité, je te le dis, homme de peu de foi, je ne te suivrai pas, mais c’est toi qui vas me suivre ! "

Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence. "

Ce fut une journée intense que je n’ai jamais oubliée tant elle est gravée dans ma mémoire. Notre émotion était à son comble quand nous nous aperçûmes en plus que les soldats avaient déserté la place.

Lorsqu'elle se tue, la jeune diaconesse descendit les quelques marches pour retourner dans l'assistance laissant place à l'officiant.

5) Le sens du baptême - l'engagement du baptisé et de son parrain

Citation :
Le diacre de Draguignan fut surpris un instant en entendant la réponse de Rexfredo. Il aurait dit Et cum Spiritu vestro...

Après la 2e lecture, il remonta sur l'estrade et commenta ce que sa collègue venait de lire.

Ce deuxième texte montre la perspective du baptême. En recevant le baptème le croyant abandonne ses anciennes erreurs, "son mauvais maître" qu'il avait servi jusque là, pour vivre selon la vertu, à l'image de l'amour divin. En recevant le baptême, le croyant est incorporé à la grande famille des fidèles; c'est pour lui une nouvelle naissance, grâce à l'eau qui purifie, grâce à la lumière du cierge qui éclaire le chemin du baptisé tout au long de sa vie.

Valmeu, c'est ce chemin-là que tous les fidèles de l'Eglise ont pris le jour de leur baptême. C'est ce chemin-là que je vous invite à prendre aujourd'hui.

Le diacre quitta l'ambon et s'approcha du baptistère en invitant Valmeu et sa marraine à le suivre.
Arrivé au baptistère, il prit un ton très solennel pour poser trois questions au futur baptisé.

Messire Valmeu de Saint-Max, vous voulez être baptisé, je vous demande donc de répondre à trois questions, preuves de votre engagement :
  • Confirmez vous vouloir librement faire partie de l'Église Aristotélicienne ?
  • Désirez vous recevoir le sacrement du baptême et ainsi entrer dans la communauté Aristotélicienne ?
  • Êtes vous prêt à servir le Très-Haut et Son Église en toute circonstance ?

Et vous Filomene, qui êtes sa marraine,
  • Acceptez-vous d'aider votre futur filleul, de le soutenir et de l'orienter dans sa vie de tous les jours et dans la foi ?
  • Acceptez-vous de le guider sur le chemin de la Vraie Foi, afin que sa vie soit vertueuse conformément aux attentes du Très-Haut ?
  • Acceptez-vous d'être toujours à son écoute au gré des joies et des peines de sa vie ?

6) Le serment d'allégeance

Citation :
En souriant le diacre s'adressa au futur baptisé.
Je suis heureux que vous ayez pris un tel engagement et l'Eglise se réjouit avec moi. Maintenant, vous pouvez prononcer le serment d'allégeance du baptisé.



Dès que vous l'aurez prononcé, nous procéderons à "la douche". ajouta-t-il en souriant.

7) Le rite de l'eau et les symboles

Citation :
Le moment tant attendu était enfin arrivé et Valmeu se sentait prêt pour la douche... Il ne pensait pas si bien dire !
Le diacre tendit un mantel blanc et une serviette à la marraine.

Prenez cette serviette et ce mantel: votre filleul en aura besoin dans quelques instants.

Puis il se tourna vers le futur baptisé et lui expliqua la suite des opérations.
Voilà cher Valmeu. Le baptistère de la cathédrale d'Aix est très ancien: il date d'avant la réforme aristotélicienne. Je vais donc vous demander de descendre au fond de la fosse baptismale: vous voyez il y a quelques marches pour vous aider.

(HRP: Il s'agit de l'ancien baptistère du 6e S de la cathédrale d'Aix, la vraie)

Puis se saisit d'une grande cruche d'eau qu'il avait préparée. Ouf ! Qu'elle est lourde! pensa-t-il.


Il en versa le contenu sur Valmeu en disant avec toute la solennité que le moment requérait et malgré une certaine envie de rire comme s'il faisait une joyeuse blague à un ami:
Valmeu de St Max, je vous baptise au nom de Dieu, le Très-Haut, selon l'esprit d'Aristote et de Christos nos prophètes, dans l'unité de l’Eglise Aristotélicienne. AMEN !

Maintenant, vous pouvez sortir de la fosse baptismale; votre marraine à de quoi vous essuyer. Puis vous pourrez revêtir le mantel blanc: ce vêtement rappelle que le baptême vous lave de toutes vos fautes et vous rend digne d'entrer dans le paradis solaire... si vous vous confessez régulièrement.


Il fait une pause de quelques instants, en attendant que Valmeu s'essuie et s'habille de blanc.


Puis il alla vers l'autel et revint avec un cierge qu'il alluma et donna au nouveau baptisé.



Par cette lumière que je vous confie au nom de la communauté aristotélicienne, je vous invite à suivre les préceptes de Christos et d'Aristote. Vous voici désormais éclairé par la Lumière du Très-Haut.
Restez sur le chemin de la vertu, servez Dieu en portant aux autres cette lumière que vous avez reçue par le baptême, ou vous retomberez dans l'obscurité des 7 vices majeurs. Cette lumière vous guidera sur le chemin de la vertu et éclairera votre cœur lorsque la créature sans nom tentera de l'assombrir.


Il lui passa ensuite une médaille autour du cou ...


Code:
http://i11.servimg.com/u/f11/11/10/88/44/croix-10.png
Voici la médaille des baptisés. Elle symbolise votre appartenance à notre Sainte Église Aristotélicienne ainsi que votre engagement dans notre Communauté. N'hésitez pas à la porter et à l’utiliser sur votre bannière afin d’afficher votre engagement aristotélicien.

... et lui remit un sceau:
Voici aussi un sceau que vous pouvez utiliser pour votre courrier en témoignant de votre appartenance à la Sainte Eglise. Vous pouvez lui préférer le sceau bleu-roi des ordres militaires si l'ordre teutonique vous y donne droit.
Code:
http://i64.servimg.com/u/f64/12/54/42/00/eacyan10.png

8 ) La communion et la fin de la célébration
(La communion est facultative mais est toujours pratiquée en Provence: comme ça on a une messe en plus)

Citation :
Alors qu'il remettait les insignes aristotéliciens à Valmeu, le diacre vit une personne arriver fort en retard... ou juste à temps pour partager le pain de l'amitié. Si c'était un ami de Valmeu, le geste était beau: partager le pain !
Ce visage, Drak l'avait déjà vu quelque part... Mais où ? Ah oui, à Apt, où il était allé pour le baptême de Sebone et le mariage de Whaou.

Il reprit le cour de la cérémonie et invita le baptisé et sa marraine à retourner à leur place tandis qu'il retournait à l'autel. Il y prit le certificat de baptême qu'il remit à Valmeu, son aristotélicien ami maintenant.




Gardez le précieusement. Il vous sera demandé si vous vous mariez, où si vous briguez un poste au service de l'Eglise.

Il fit alors signe à un acolyte d'apporter le plat d'hosties et le calice. Prenant le calice d'une main, et saisissant l'un des petits morceaux de pain sans levain de l'autre, il les éleva au-dessus de sa tête, vers le Ciel :



Alors il tendit les bras vers les fidèles, et leur dit simplement :


Venez célébrer l'amitié comme Christos nous l'a enseigné en partageant en toute simplicité le pain qui réconforte.

Puis il distribua le pain à tous les fidèles présents.

Après la communion, il revint au centre de l'église sous la croisée de la nef et des transepts et invita Valmeu à le rejoindre.
Maintenant frères et soeurs, réjouissons-nous car notre Eglise vient d'accueillir en son sein un nouveau membre; Je vous invite à le féliciter chaleureusement.

Et Drak s'avança et embrassa le nouveau baptisé. Puis il traversa la nef avec lui et avec la marraine, sous les vivats de l'assemblée.


Si cet exemple vous convient, nous pouvons le ranger à la bibliothèque. On peut aussi le corriger de façon à en faire un bon exemple de messe franciscaine contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exemple de baptême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700
» comment mettre des images ? sur un post par exemple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'enceinte du couvent :: Textes en cours de rédaction-
Sauter vers: