Couvent Général Franciscain de Bruz

Forum RP de l'ordre Franciscain du jeu en ligne RR
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  BibliomélieBibliomélie  

Partagez | 
 

 Pace e Bene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frViPofm

avatar

Nombre de messages : 8
Paroisse : Sur la route entre Venise et Cadix (IG) Besançon(HRP)
Statut : Franciscain (IG & HRP)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Pace e Bene   Ven 24 Mar 2006 - 21:10

Bonjour,
Un frère franciscain (un vrai de vrai) vient de me signaler qu'en cherchant 'ordre franciscain' sur Google, il avait découvert votre site. Aussi je me permets cette petite intrusion (je suis aussi un frère franciscain à Besançon Chapelle des Buis) pour connaitre et comprendre ce qui empruntent notre identité (rassurez vous en bon franciscain, nous n'avons rien en propre et ne chercherons pas à ce que vous nous restituiez quoi que ce soit !)

Donc, si quelques un d'entre vous avaient la gentillesse de m'expliquer le but de ce forum.

J'ai vite découvert qu'il y avait tout un réseau (Même le Diocèse de Besançon existe sur la toile de cette façon. Quand j'en toucherai un mot à Mgs Lacrampe... Il va sourire ! )

J'ai compris que le jeux s'appelle RR, Royaumes renaissants, ai-je lu quelque-part... Quel en est le type : Jeu de Rôle ? le but ?

Au cas où au cours de votre jeux vous faîtes quelques découvertes sur l'histoire franciscaine, ses personnages, les courants de pensée... Votre contribution sera accueillie sur http://fr.wikitau.org qui comme tout bon wiki est une encyclopédie franciscaine en ligne, gratuite, contributive, participative, libre... et il n'ets pas besoin d'être docteur en théologie pour y contribuer (même s'il y en a !)

au fait : Pace e Bene, c'est, en italien, Paix et Bien : la salutation franciscaine traditionelle.

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sashann

avatar

Nombre de messages : 243
Paroisse : Dieppe
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Ven 24 Mar 2006 - 21:25

Very Happy Incroyable!

Oui ceci est un jeu et je dois vous dire que je suis athée dans la vie et que je joue un laïc franciscain dont le rôle est d'influencer le pouvoir temporel.

L'église et les ordres ont été crée par les joueurs à partir de l'église véritable, de son dogme et de ses écrits. Mais avec le temps, les dévellopeurs ont décider de coder la religion et afin d'éviter tout amalgame avec les religions réelles, ils on créé l'aristotélicisme pour le christianisme, le spinozisme pour la religion israëlite et les disciple d'Averoes pour les musulmans.

Cela afin d'éviter des cris comme "mort aux juifs" car nous jouons au moyen age. Un moyen age dérivé de la réalité et qui s'éloigne de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Ven 24 Mar 2006 - 21:43

Bienvenue à vous !!!

Oui alors en fait nous jouons à un jeu de rôle gratuit en ligne qui se passe en 1454 et qui s'appelle Royaume renaissant. Nous incarnons tous des personnages, du simple paysan au Duc, du militaire au troubadour en passant par l'Archévêque.

Des joueurs ont créé une Eglise, l'Eglise dite "Aristotélicienne" avec son dogme propre mélange de dogme catholique et de pensée d'Aristote. Nous avons la même hiérarchie que l'Eglise catholique (curé, Evêques Suffrageants, Archévêques métropolitains, Cardinaux et Pape). Le Saint siège est organisé à peu près comme il l'était à l'époque (congrégation pour la propagation de la foi, congrégation du Saint office, de l'Inquisition etc.) Le nom a été changé pour éviter tout prosélytisme dans le jeu, et une entreprise passionante de réécriture et d'invention est menée pour concilier notre Univers ludique, avec notre volonté de coller à l'historicité.

Il existe différents ordres et congrégations : bénédictains, Cisterciens, templiers, ou congrégation de Saint Thomas (des joueurs portés sur la pesnée de Saint Thomas d'Aquin), et bien sûr le meilleur, le notre, l'Ordre Franciscain.

Il a été créé par Frère Nico au début du jeu, il y a deux ans ou trois je ne sais plus trop. Il ya des clercs (comme moi) et des laïcs, les capucins, impliqués dans la vie politique du Royaume (Bourgmestres, Ducs, etc.). Bientôt il y aura également des moines, des monastères vont être créé dans le jeu, et ont y produira des livres, du vin et de la bière pour les royaumes...

Magnifique coïncidence, j'ai été Curé de Vesoul, et je travaille à l'Archidiocèse de Besançon. L'Archevêque est Cesars, primat du Saint Empire, Cardinal chargé des Armées papales, et très porté sur les fautes d'orthographe Very Happy Enfin je travaillais, j'ai quitté ma paroisse, je suis maintenant Evêque de Dié.

Il s'agit donc d'un monde fictif presque réaliste, inspiré de l'histoire où nous concilions plaisir, convivialité mais aussi Culture. Je serais ravi de discuter avec vous pour enrichir mon personnage et le rendre plus réaliste, je me suis un peu renseigné sur l'Ordre Franciscain, le vrai, pour rendre mon personnage plus crédible, mais votre apport serait de mon point de vue le bienvenu Very Happy

Je ne suis qu'un simple frère, le frère portier, Bibineloden, vous ouvrira les portes si il a l'aval de frère Nico et si il le juge necessaire.

En attendant puis-je vous poser quelques questions, votre présence ici m'enthousiasme :

Comment se concrétise le voeu de pauvreté dans votre vie de tous les jours ?

Pourriez vous me dire ce qui est selon vous l'aspect le plus fondamental de l'enseignement de St François ?

Que savez vous sur le rayonnement de l'Ordre au XVe siècle ?

Pourriez vous me conseiller un livre sur l'enseignement de Saint François et sur l'Ordre qui vous semble pertinent, accessible et complet ?


Ah oui, une petite précaution de rigueur, nous jouons des PERSONNAGES, nous ne sommes pas Franciscains, et certains joueurs ne sont pas catholiques, ou chrétiens dans la vrai vie (je suis athée par exemple), mais nous jouons des rôles, et le prosélytisme n'a pas sa place ici, en revanche l'échange et l'enrichissement mutuel est le bienvenu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibineloden

avatar

Nombre de messages : 396
Paroisse : Province de Tours
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Ven 24 Mar 2006 - 22:10

Pace e Bene, frère frViPofm. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frViPofm

avatar

Nombre de messages : 8
Paroisse : Sur la route entre Venise et Cadix (IG) Besançon(HRP)
Statut : Franciscain (IG & HRP)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Pce e bene   Ven 24 Mar 2006 - 23:17

N'ayez crainte du prosélitisme ! les frères qui m'ont précédé ont toujours (hum ! souvent) eu en grand respect les personnes quelles que soient leur foi, croyance, opinion... Saint François lui-même rencontra le Sultan en pleine croisade et, dit-on, une grande reconnaisance réciproque en est sortie...

Je parlerai certainement avec passion de ce qui fait toute ma vie : n'y voyez pas trace de prosélytisme ! Même si je sais me réjouir lorsque je vois des gens exprimer leur foi...

Je ne suis pas grand savant et ma formation franciscaine commence à être un peu lointaine... Mais les capucins sont apparu, ce me semble, au XVIe siècle. Au XV, on comptait les cordeliers (aujourd'hui conventuels, ils ont laissé pas mal de traces dont une station de métro à Lyon), et les observants (branche réformée), puis les récolets (autre réforme). Aussi l'usage du terme de franciscain est assez récent. Je pense qu'au XV se sont les appellations ci-dessus qu circulaient.

L'ordre franciscain a vite été clérical. Quelques belles figures de laïcs ont pourtant marqué l'histoire...
L'Ordre franciscain... de fait, c'est la Famille franciscaine... Le Premier Ordre (les frères observants, cordeliers...), le Second Ordre (les Clarisses ou sœurs pauvres), le Tier-Ordre ( hommes et femmes mariés)...

Pour le Chevalier de st Georges, portier : il n'y a pas longemps, le frère portier du couvent franciscain de Gènes (Italie) était un évêque en retraite... Il n'y avait que son anneau au doigt qui permettait de deviner qu'il n'avait pas passé toute sa vie à arracher les mauvaises herbes au jardin et à servir des casses-croutes aux mendiants...

Je croix que le thomisme (pensée issue de saint Thomas d'Aquin) n'avait pas beaucoup d'influence au XVe. La pensée issue du nominalisme (notament franciscain) était bien plus présente et préparait la Renaissance. (Voir : école franciscaine, sur wikitau, c'est un frère savant qui y a fortement contribué)

Réponse aux questions :
Le vœu de pauvreté : de fait dans la formule de profession, nous nous engageons à n'avoir rien en propre. Ça peut paraître décevant, de fait rien en propre, ça veut dire rien ne m'appartient, pas de voiture, pas de fortune personnelle, mais plus encore : mon temps ne m'appartient pas, mes pensées ne sont pas mes pensées, l'appelation de franciscain appartient aussi aux jouers sur internet. De fait, je vis dans une fraternité où il y a une télé, un congélateur... Je dispose d'une guitare pour faire de l'animation, d'un ordinateur pour coder en php... Mais nous avons un souci de rejoindre les plus pauvres de façon multiple. engagement social (j'ai été travailleur social pendant quelques années, des frères sont enggés auprès de l'association "Le Nid" d'autres sont visiteurs de prison...) engagement politique (Voir Franciscans International sur wikitau, le frère qui m'a parlé de vous est un des permanents de franciscans International). Je participe aussi à des missions urbaines itinérantes (pour ceux que ça intéresse, notre référence est dans l'évangile de Luc au chapitre 7, pas sûr du chiffre : "Allez, sans argent..." "Dites, le Royaume de Dieu est au milieu de vous"...) Nous vivons alors de la mendicité, nous logeons où on nous accueille, nous rencontrons beaucoup de monde. À Lyon, on a passé un repas de midi dans les beaux quartiers puis la soirée et la nuit avec les SDF sur un trottoir...

L'aspect le plus fondamental de l'enseignement de saint François, difficile d'en parler sans risquer le prosélytisme ;-) C'est quand même sa passion pour Dieu, pour le Christ qui l'a emmené là où il est allé. Il n'a pas quitté la belle carrière de commerçant, dans laquelle il excellait, pour courrir après une vision romantique de la pauvreté, où une vision écolo-baba-cool de la nature :
"Le Seigneur me donna ainsi à moi, Frère françois de commencer à faire pénitence. Lorsque j'étais dans les péchés, il me semblait amer de voir des lépreux. Mais le Seigneur me conduisit parmi eux et je leur fis miséricorde." Voila ce qu'il nous laisse dans son Testament (lisible sur wikitau, je ne fais pas de prosélytisme mais je fais de la pub pour ce site !)

Le rayonnement franciscain au XVe ? Je n'en sais pas grand chose... Quelques inventions sociales, je crois (les pompiers, les monts-de piété, l'aumône générale...) La diplomatie, peut-être : Le premier européen au Tibet est un franciscain, le premier évêque en Chine...
Je ne sais plus la dates pour Jacques de la Marche, la victoire de Lépantes... le fait est que les franciscains sont restés dans les territoires musulmans (Terre sainte ou Europe) et que souvent, ils étaient les seuls tolérés...
Si vous trouvez des choses : vos contributions seront les bien-venues sur un site dont je tairai le nom, sinon on va dire que je radote... ;-)
Quelques temps après, leur influence a été extraordinaire au Nouveau-Monde (avec même quelques raccoucis intellectualo-spirituel : Nouveau-Monde et Monde Nouveau...) au Mexique, puisque les franciscains ont été les premiers anthtropologues et que tout ce qu'on sait de la civilisation pré-colombienne, on le doit aux écrits francsicains. Les réductions du Paraguay (qui ont donné le film Mission dont le héros est un jésuite) sont une invention franciscaine (mais il n'y avait pas de royalties à toucher à l'époque...)

De labonne litérature sur saint François :
Julien Green, excellent et bien documenté,
Joseph Delteil, pas vraiment historique mais une superbe intuition poétique, presque rablaisienne (qui fut à son heure, franciscain, observant, je crois. On est dans l'époque, à peu près, Non ?) (Delteil, c'est mon préféré)
Christian Bobin : le Très-Bas. Très bien, dit-on, mais ce n'est pas tout-à-fait ma fibre...
Puis plus historique : Marco Bartoli...

Mantenant mes questions :

Le jeu, il se situe où ? (Mon métier, c'est l'animation sociale : animation de rue, centre de loisirs, groupes d'adultes en Centre social et le jeu, ça m'intéresse. Alors, s'il a une couleur franciscaine... Grey friars en Angleterre, Pénitents marrons en France. On n'a pas la même religion ! ) Quelles en sont les règles. Comment peut-on y jeter un œil ? je doute de jouer plus d'une demi-heure. Par contre, comprendre... Les jouers sont situés où ? De San Francisco (encore une forte inffluence franciscaine la Californie : Santa Clara, San Francisco, Santa Maria de Los Angeles, Santa Barbara, Santa Monica... Tout le calendrier franciscain !) à Tokyo ?

Merci pour votre initiation. Je ne suis même pas novice encore !

En latin, ça fait plus savant : Pax et Bonum, omnes fratres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Sam 25 Mar 2006 - 0:07

Nous vous inquietez pas de ce que j'ai dit sur le prosélytisme, pure précaution de forme (lois et tout le blabla, il y a des mineurs qui jouent et patati et patata, éthique et walali et walala), vos propos entrent tout à fait dans le cadre de l'échange et de l'enrichissement. Very Happy

En tout cas, merci pour cette mine d'informations !!!

- Trois remarques/réactions :

Rabelais était bien Franciscain au début de sa vie....

Je connais bien l'asociation le NID, je cotoie Saïd Bouamama (sociologue) dans le cadre de mes recherches universitaires, qui a rendu il me semble un rapport pour cette asociation. Je suis leurs activités de près.

Pour les thomistes, je ne crois pas m'avancer excessivement en disant que leurs idées sont moins répandues que les notres, en revanche c'est un groupe très actifs (ceci est aussi du au fait qu'ils défendent une vision plus christique de la religion qui plait à beaucoup de joueur).

Enfin je me suis mal exprimé :

Citation :
Je ne suis qu'un simple frère, le frère portier, Bibineloden, vous ouvrira les portes si il a l'aval de frère Nico et si il le juge necessaire.


Je ne suis qu'un simple frère ; Bibineloden est le frère portier, c'est également l'Archévêque Métropolitain de Tours.


Pour vos réponses, le jeu est un jeu en ligne qui se joue ici :

http://www.lesroyaumes.com/

Mais toute la partie Jeu de rôle se joue sur le forum officiel :

http://forum.royaumesrenaissants.com/

Pour tout ce qui est Jeu de Rôle religieux allez ici :
http://eglise-rr.forumactif.com/index.forum (c'est le site du Vatican, vous y trouverez également le lien vers tous les sites d'Archidiocèses, d'ordre etc.)

Nous sommes environ 30 000 joueurs je crois. Le jeu existe en France, en Belgique, au Canada, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Bientôt en Espagne. Si vous voulez rencontrer des joueurs en chair et en os, allez dans la section Rencontres IRL (in real life) du forum, je crois (à vérifier) qu'il y en a une à Lyon bientôt...

Enfin passez le bonjour de notre part à tout votre fraternité, nous prenons beaucoup de plaisir à jouer aux Franciscains en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylla



Nombre de messages : 19
Paroisse : Marseille
Statut : Comte de Provence
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Sam 25 Mar 2006 - 2:39

Incroyable et profondément intéressant.

Moi je suis un fervent catholique HRP, et je dois dire que c’est un vrai plaisir de vous voir parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frViPofm

avatar

Nombre de messages : 8
Paroisse : Sur la route entre Venise et Cadix (IG) Besançon(HRP)
Statut : Franciscain (IG & HRP)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Carissimi fratelli   Sam 25 Mar 2006 - 23:31

Je reviens dans votre parloir pour vous signaler que j'ai parlé à mes frères de votre communauté. Ils ont été sensibles à vos salutations.

J'ai aussi suivi les conseils avisés du frère et chevalier de saint Georges et suis allé voir dans le Royaume ce qui se tramait. Je comprends mieux ce qu'est le but que vous poursuivez et les moyens que vous prennez. Aussi, au prochain chapitre de coulpe, j'aurai à m'accuser d'avoir manqué à la Règle.

Le frère Max, gardien de notre couvent et exorciste du diocèse (HRP vrai !), m'a conseillé pour vous le livre du frère Lazaro Iriarte : Histoire du franciscanisme (cerf & Éditions franciscaines, 2004)

L'influence franciscaine au XVe est surtout spirituelle : développement de la piété populaire (chemins de Croix, Crèche...) et développement des récollections (temps de retraites spirituelles pour personnes plus élevées culturellement). Les groupes de pénitents, Tiers-ordre franciscain laïc, se sont structurés au point de devenir parfois influent politiquement. Une guerre, en Italie, a été rendue impossible parce que les tertiaires ont refusé de porter les armes ! Il fallait de bons prédicateurs (saint Antoine de Padoue était un exemple fontateur, mais il y en a eu d'autres...), une bonne organisation du Tiers-Ordre, et une bonne participation populaire aux propositions franciscaines dans les Églises. Les franciscains ont reçu des indults du pape pour leur permettre ce type d'activité qui faisait palir le clergé séculier...

Si je puis me permettre quelques suggestions :
il manque à votre couvent une belle église, avec de belles statues, voire une relique de la Sainte-Croix que quel frère aurait ramené de Jérusalem... pour que les pénitents y affluent. La peste, la guerre ne sont pas choses si anciennes que les gens n'aient plus rien à craindre et trouvent dans votre spiritualité un réconfort. et que les nobles âmes ne vous fréquentent pour voir comment ils penvent organiser l'aumône, influer sur la paix...

Il serait bon que l'un des frères entamme une bonne formation à la réthorique et à la mystique pour faire entendre aux pénitents une parole qu'ils puissent recevoir ! il serait bon que le gardien de votre communauté (terme pour nommer le supérieur local ; les mots "supérieur", "prieur" = premier sont suspects depuis notre Père Saint François), que le gardien, disais-je organise la mission des frères pour qu'ils aillent sur les places, dans les tarvernes, s'il le faut, et fassent venir les fidèles dans votre église. le Seigneur Pape leur accordera une indulgence pour leur pèlerinage. En effet, c'est l'une des "astuces "des frères mineurs (nom officiel des franciscains) que d'avoir obtenu des indulgences sans qu'il soit besoin de partir en croisade, ou en pèlerinage à saint-Jacques de Compostelle...

Je ne sais pas si c'est techniquement possible que les personnages soient affiliés à un Tiers-Ordre. En tout cas, c'est RP intéressant que vous promouviez la spiritualité franciscaine de cette façon. L'intérêt, c'est que le Tiers-Ordre vous permet de rassembler des gens de conditions variées (mannants et Seigneurs, mariés : 2 d'un coup, ou même prêtres séculiers, intellectuels...). Je viens de lire le Droit Canonique : il existe des confréries, le Tiers-Ordre franciscains peut-être de ce type...

Peut-être que quelques missions diplomatiques seront alors confiées aux franciscains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Mar 28 Mar 2006 - 13:27

Il faut voir ce qu'en pense Frère Nico, attendez sa réaction, généralement il n'est disponible qu'en fin de semaine, le samedi et le dimanche.

Mon point de vue de simple Frère :

L'idée des crèches me semble pas appliquable dans le Jeu, puisque tout le monde joue des adultes (bizarre ce monde où tout le monde est adulte mais c'est comme ça).

Les retraites spirituelles sont déjà codées dans l'inteface, elles se font à l'Eglise est sont ouvertes à tous, quand les joueurs partent en vaccances ils l'utilisent tous, c'est un aspect fondamental du rôle de l'Eglise dans l'interface.

Pour la diplomatie, il faut voir le rapport avec la nonciature au vatican qui dépends de la congrégation des affaires du siècle. Il y a déjà des Franciscains qui sont nonces. Je pense qu'il vaut mieux une nonciature forte qu'une foultitude de structures diplomatiques parallèles. Mais bon, c'est faisable, la congrégation de Saint Thomas a ses diplomates. De mon point de vue les Légats sont plus utiles, hélàs cette foncion ne rencontre pas un grand succès auprès des frères. Mais je pense qu'un résau de Légats fournissant des informations sur les autres ordres et qu'un représentant Franciscain dans chaque Ordre serais une bonne chose. J'ai peur qu'un résau de diplomates Franciscains court circuite la diplomatie Vaticane...

Pour le tiers Ordre Franciscain Laïc, c'est ce que nous essayons de faire avec les capucins. Ils ne sont pas nombreux à parcourrir le couvent, mais me balladant sur le forum j'ai vu bon nombre de personnages politiques influents arborer la bannière des Franciscains, je pense qu'ils défendent donc aussi nos valeurs... L'ordre est ouvert à tous, manants, nobles, paysans, artisans, et les fidèles leur de leur inscriptions sur le registre du Vatican peuvent choisir d'être affiliés à un ordre (il me semble)....

Pour l'Eglise dans le forum, je ne sais pas si c'est très utile, notre but n'est pas de ramener les fidèles au couvent, mais dans les Eglises dont nous avons la charge sur le Forum officiel dont je vous ai donné le lien. Ce couvent est plus un lieu de débat et de reflexion.

En revanche votre idée Reliques me semble très bonne pour l'Eglise de Valence, et cela pourrait faire un très bon RP, un franciscain aurait ramené cette relique et les fidèles viendrait de tous le Dauphiné, puis de tout le Royaume.... De même pour les chemins de croix, j'en organiserais un dans mon diocèse sur la halle du village de Dié.


Enfin pour le prêche sur les places et les tavernes, c'est ce que nous faisons tous les jours (enfin sans vouloir parler pour les autres, en tout cas je le fais), convertir, baptiser, intervenir dans les débats du village pour défendre les valeurs franciscaines, offrir des tournées dans les tavernes et parler à tout le monde, c'est notre (mon) quotidien dans le jeu.

Voilà, en tout cas merci pour vos suggestions, et pour l'interêt que vous porter à notre RP, vous nous apportez des éléments pour l'enrichir qui me semblent très pertinents. Même si vous connaissez mal le jeu, cetaines de vos idées sont d mon point de vue plus qu'utile pour nous, donc encore une fois merci...


J'attends avec impatience de voir ce que notre Gardien, Frère Nico va pensé de tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreTaramis

avatar

Nombre de messages : 100
Paroisse : Porte 412, Couchette du couvent Général Franciscain.
Statut : Curé...
Autres : ...
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Mar 28 Mar 2006 - 16:16

J'aime bien tout ça...

C'est vraiment bien de pouvoir "converser" avec un Frère IRL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/
latan

avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Mar 28 Mar 2006 - 20:17

Ante scriptum: je suis moi aussi athée Wink

Une question m'intéresse si le frère frViPofm pouvait nous donner son idée sur le sujet suivant: dans les RR les concepteurs vont mettre au point un systeme "d'idées" des personnages.

Frère Nico a proposé cette théologie pour les franciscains:
------------------------------
Notre théologie serait :

Citation:
D'autres par contre, confiants en la raison, ont pour maitre Aristote et suivent sur ses traces la connaissance de la vérité par le raisonnement, avec comme fondement de leur Foi les idées suivantes:


1) L'essence des choses est dans les choses-mêmes, et leur donne forme.
2) La beauté résulte de certaines proportions et de certaines mesures et rythmes harmonieux.
3) L'homme sage doit participer à la vie de la cité.
4) La métaphysique est la science de ce qui est, en tant qu'il est : de l'étant en tant qu'étant.

-------------------------------

J'avoue etre curieux de savoir si ces idées se rapprochent de la pensée franciscaine (et éventuellement où elles s'en éloignent).

Par exemple mon personnage a des idées parfois opposées:


4) Vous souscrivez tout à fait à l'idée que la métaphysique est la science de ce qui est, en tant qu'il est : de l'étant en tant qu'étant.
3) Vous souscrivez tout à fait à l'idée que la beauté sensible est une image de la Beauté éternelle que l'âme a toujours déjà contemplée.
2) Vous souscrivez tout à fait à l'idée que le bonheur est une forme de contemplation, que le sage doit s'efforcer d'atteindre.
1) Il ne vous semble pas insensé de dire que les choses sont des copies des Idées.


Je n'ai pas l'éventail des idées disponibles dans le jeu (ça doit se trouver qq part si qq'un peut le retrouver? Wink

Merci!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Mar 28 Mar 2006 - 21:04

Ta réponse Latan : deux groupes d'idée dans l'interface codée du jeu, les aristotéliciennes et les platoniciennes.

Idées aristotéliciennes:

1) L'essence des choses est dans les choses-mêmes, et leur donne forme.
2) La beauté résulte de certaines proportions et de certaines mesures et rythmes harmonieux.
3) L'homme sage doit participer à la vie de la cité.
4) La métaphysique est la science de ce qui est, en tant qu'il est : de l'étant en tant qu'étant.

Idées platoniciennes:

1) Les choses sont des copies des Idées.
2) La beauté sensible est une image de la Beauté éternelle que l'âme a toujours déjà contemplée.
3) Le bonheur est une forme de contemplation, que le sage doit s'efforcer d'atteindre.
4) La métaphysique est la science des causes premières.

Idée qui recoupe les deux: l'Etre divin est tout puissant.
Normalement quand arriveront les spinozistes ("juifs") et avéroëssiens ("musulmans"), ils auront également un groupe d'idée correspondant à leur croyance....

Autre chose les degrés d'adhésion varie de "il ne vous semble pas insensé de dire" à "vous souscrivez tout à fait". Pour plus d'info rends toi à la faculté de théologie à l'Univerité du Royaume.

Pour notre frère Franciscain dans la vraie vie, il s'agit du menu transcendant, un ensemble d'idées attribuée aléatoirement à nos personnages dans l'interface IG et sur lesquelles nous pourrons influer en nous confessant ou en nous rendant à la messe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frViPofm

avatar

Nombre de messages : 8
Paroisse : Sur la route entre Venise et Cadix (IG) Besançon(HRP)
Statut : Franciscain (IG & HRP)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Jeu 30 Mar 2006 - 1:30

Cher frère Latan, je ne suis pas grand clerc, et si durant mes voyages, j'ai eu à croiser quelques frères savants en théologie notament quelques maîtres de l'université de Paris, je ne saurai répondre avec assurance aux questions posées.

Il me semble toutefois que dire que l'essence de la chose est dans dans la chose plutôt que dans sa représentation, son idée, a été bien défendue par Roger Bacon, Guillaume d'Ockam et d'autres grans maîtres dont l'Ordre peut s'honnorer. S'ils furent inquiétés un temps pour des idées qui furent novatrices, celles-ci sont aujourd'hui bien acceptées.

La beauté résulte en effet de la chose dans ses propostions, dans ses rapports. Là encore, l'école franciscaine, en soutenant le nominalisme, a fait valoir cette pensée, même si pour certains auteurs, notament Bonaventure de Bagnorea de sainte mémoire, les choses en tant qu'elles sont causées sont à l'image de leur cause : les choses créées sont a l'image du Créateur, il s'agit là de l'exemplarisme de Bonaventure. Cependant même dans ce rapport de la chose à sa cause, la beauté dans la chose et non dans l'idée de la chose.

Pour ce qui est du bonheur et du moyen de l'atteindre, le même Bonaventure, suivant en cela Irénée de Lyon, pense que la fin (finalité) de l'homme est la rencontre de Dieu. Dans son "Itineraire de l'âme vers Dieu", Bonaventure exprime que le but est bien cette union. Cependant, cette union ne saurait se réaliser en faisant fi de la cité. Si, avant de s'appeller Ordre, l'Ordre des Frères mineur (les Franciscains) s'appelaient "la fraternité", c'est bien parce que c'est dans le rapport aux autres hommes et à la cité que peut et doit se faire cette rencontre. La communauté est le moyen de l'union. Il s'agit donc de prendre part à la vie de la cité, non pour la dominier, mais pour la servir, y apporter la paix et la concorde. Le bonheur se trouve dans le bonheur du frère.

La métaphysique, si elle n'était la sciences des essences des choses, n'aurait pas produit le nominalisme que nous avons défendu contre les Thomistes. La théologie, comme Ars suprema est certes la science de la Cause. Mais la raison peut s'appliquer à l'observation des choses pour en saisir l'essence. C'est ce qui a poussé tant de nos frères à devenir des savants sans être théologiens. L'un d'eux s'est même vu récement offrir une lunette par le Seigneur Pape, afin de scruter les étoiles et d'en étudier les angles.

Pour reprendre les propositions dont je vous fis part. Il me semble que votre prochaiin chapitre pourra se prononcer sur des moyens d'organiser le Tiers-ordre et la part que chacun devra prendre dans cette organisation.

La mise en place d'un pèlerinage à date fixe, durant lequel ces tertiaires pourraient signifier leur engagement dans la Fraternité me semble prometteuse.

Pour ma part, je vais reprendre ma route vers le Sud. En effet, les personnes que j'accompagne vont y livrer de la toile de serge pour confectionner des voilures. Le chanvre qu'on cultive dans les contrées nordiques est bien meilleur que celui du sud. Pour leurs marines, les Doges de Venise et le Roi d'Espagne ont de grandes exigences sur la qualité des matériaux. Il semble qu'ils cherchent tous à dominer la voie maritime vers l'Orient. Je ne sais encore quel camp choisir pour entreprendre le voyage.
On dit qu'en Estremadure, les franciscains connaissent une grande ferveur et une nouvelle réforme, sous l'influence de notre frère cardinal Cisneros. Peut-être chosirai-je l'Espagne...

Mais ce qui m'a fait prendre un séjour dans votre ville, c'est l'intérêt que montrent mes compagnons pour votre région. On prétend que le mûrrier pourrait y pousser dans les montagnes. Or le mûrrier, c'est une partie du secret de la soie. De marchands de draps, mes compagnons pourraient devenir marchands de soie. Je les aurai quitté bien avant.

Pax et Bonum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreNico

avatar

Nombre de messages : 522
Paroisse : Valence
Statut : Ministre général
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Dim 2 Avr 2006 - 23:11

Exceptionnel !
Je savais bien que la vie réelle nous rattraperait (j'en avais d'ailleurs eu peur avec l'extension de notre ordre, j'avais renommé l'ordre en un nom non-historique, mais je suis vite revenu à "franciscains" auquels beaucoups de joueurs s'identifiaient, et moi le premier).

Donc nous y voila.
J'ai quelques connaissances hisrtoriques des franciscains et de leurs actions au Xvème sièclee, mais je dois dire qu'il fut très difficile de tout appliquer à la lettre dans le jeu.

Au final, l'ordre a énormément évolué pour mieux s'adapter au jeu (l'ordre fut la toute première communauté de joueur dans le jeu), il n'y a plus grand chose correspondant à la réalité.
Le voeu de pauvreté nous est, par exemple, impossible à appliquer (l'intérêt du jeu et l'évolution du personnage se fait indirectement par l'argent)

Il se définit désormais en grande partie avec l'Eglise aristotélicienne du jeu comme l'ont précisé.
Nous avons essayé de gader le côté charitable des franciscains, et leur côté intellectuel.

Mais je dois vous avouer, que le déclic pour la créqation de l'ordre fut le visionnage puis la lecture du Roman d'Umberto ECO Le nom de la Rose. Guillaume d'Ockam fut donc notre principal référent, et comme vous l'avez dit mon cher frère, par le coté aristotélicien de la chose (recoupant ainsi logiquement et historiquement l'Eglise du jeu).
Vous éclairages sur les idées nous seront d'ailleurs extrèmement précieux.

Nous avons alors choisit de privilégier le savoir et la culture (tant IRL que dans le jeu) pour notre ordre. Bref essayer d'en faire un ordre savant et ouvert au plus de personnes (aucunes conditions ne sont demandés pour le postulant, si ce n'est d'être motivé).

Certains de vos propositions sont très interessantes, notamment de repenser les capucins (ordre religieux du XVIème) en "Tiers-ordre".
Cela sera chose faite.
L'organisation de pélerinage pourra aussi se faire.

Vous semblez extrèmement cultivé et désireux de partager vos connaissances, ce fut un grand plaisir pour nous de discuter avec vous.

Sur ce, je ne souhaite pas plus vous ennuyer avec notre jeu (qui pour nous, est loin de l'être).

Je vous salut avec la plus grande humilité, bien à vous et bonnes périgrinations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordrefranciscain.bb-fr.com
Kurios

avatar

Nombre de messages : 701
Age : 34
Paroisse : Kastell Paol- Bretagne
Statut : évêque
Autres : portier
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pace e Bene   Mar 15 Mai 2007 - 14:36

je lock et je le mettrai en archive car ce topîc est passionant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archeveche-de-tours.forumactif.fr/bureau-de-l-eveque-de-n
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pace e Bene   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pace e Bene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IMPAYE] Une seule bannière, plusieurs artistes !
» "Car la peur est la petite mort..." (proverbe Bene Gesserit)
» Des informations sur la 2.0
» Super Lourd Space Skaven
» Ben le Ripate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couvent Général Franciscain de Bruz :: L'Hostelerie :: La salle des convives-
Sauter vers: